Pourquoi le télescope britannique Lovell fait désormais partie du patrimoine mondial de l'Unesco

Le télescope Lovell est situé à l'observatoire Jodrell Bank près de Goostrey, dans le Cheshire, dans le nord-ouest du Royaume-Uni. Wikimedia Commons/ Mike Peel/Jodrell Bank Centre for Astrophysics

Le télescope Lovell, le troisième plus grand télescope actif dans le monde, rejoint la Grande Muraille de Chine, la basilique de la Sagrada Familia de Gaudí, le Machu Picchu ou encore le Mont-Saint-Michel et sa baie parmi les 1121 sites naturels et culturels désormais inscrits au patrimoine mondial de l'Unesco, rapporte The Guardian. Ce grand instrument scientifique fait partie de la nouvelle sélection de sites dévoilée par l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture entre ce vendredi 5 et dimanche 7 juillet 2019, avec les terres et mers australes françaises et le parc national du Vatnajökull en Islande.

Ce radiotélescope, construit entre 1952 et 1957 à l'observatoire Jodrell Bank, situé près de Goostrey dans le Cheshire (une campagne exempte des interférences radio), dans le nord-ouest du Royaume-Uni, pèse 3 200 tonnes et possède une antenne avec une aire de 5 270 mètres carrés. A l'époque de sa construction, il était le plus grand télescope en activité.

A lire aussi — Voici les 7 pays les plus susceptibles d'attirer les meilleurs chercheurs du monde grâce à des équipements aux performances ultimes

Comme l'écrit l'Unesco sur son site, "Jodrell Bank a eu des retombées scientifiques considérables dans des domaines tels que l'étude des météorites et de la Lune, la découverte des quasars [ndlr : noyaux actifs de galaxies lointaines], l'optique quantique, ou encore le suivi d'engins spatiaux. Cet ensemble technologique exceptionnel illustre la transition de l'astronomie optique traditionnelle à la radioastronomie (années 1940 à 1960) qui a conduit à une modification profonde de la compréhension de l'univers."

Le télescope Lovell a joué un rôle crucial pendant la guerre froide

Baptisé "Lovell" en hommage au physicien et radioastronome britannique Bernard Lovell, directeur de l'observatoire Jodrell Bank de 1945 à 1980, ce télescope a joué un rôle historique à plusieurs reprises : 

  • il a suivi les engins spatiaux américains et soviétiques pendant la course à l'espace, au moment de la guerre froide, et notamment le premier engin spatial à atterrir sur la Lune en 1966, dans le cadre du programme Surveyor de la NASA; 
  • et il a servi de système d'alerte pour le Royaume-Uni contre une attaque nucléaire potentielle pendant la crise des missiles de Cuba en 1962.

La BBC rapporte par ailleurs que le télescope Lovell est très sensible au point que l'utilisation du téléphone portable sur le site serait normalement interdite et que les fours à micro-ondes utilisés par les employés sur le site seraient protégés par une boîte métallique pour éviter toute interférence radio. 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Shampoing, anti-moustiques... 10 façons méconnues d'utiliser la vodka

VIDEO: Elon Musk annonce avoir officiellement commencé à creuser le premier tronçon de son tunnel anti-embouteillages