Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Pourquoi les constructeurs automobiles dépensent des millions de dollars dans des concept cars qu'ils ne fabriqueront peut-être jamais


Voici une transcription de la vidéo.

Narrateur : Concept cars : un regard vers l'avenir. Vous les voyez peut-être comme synonymes de designs extravagants, d'intérieurs exagérés et de caractéristiques qui n'ont jamais été vues dans une voiture de série, comme cette clé flottante. Elles sont généralement révélées lors des salons automobiles où les passionnés et les médias s’exclament face au futur de la mobilité. Ce n'est un secret pour personne, ces conceptions uniques peuvent être coûteuses à construire, atteignant parfois un montant à sept chiffres. Avec autant d'investissements dans ces voitures, pourquoi a-t-on l'impression que ces voitures sont rarement mises en production ? Et quand elles le sont, pourquoi a-t-on l'impression que les éléments les plus cool sont retirés ? Nous nous sommes entretenus avec le département de conception de certains des plus grands constructeurs automobiles pour comprendre pourquoi les constructeurs automobiles dépensent des millions de dollars dans des concept-cars qu'ils n'ont pas l'intention de fabriquer.

Ralph Gilles : Tout d'abord, les gens ne se rendent pas compte que les concept-cars, que nous montrons aux salons de l'auto sont là pour que les médias puissent en profiter. Mais quand les médias partent, le salon de l'auto continue pendant quelques semaines, et le public arrive, et il se peut qu'ils ne connaissent pas grand-chose de la marque, puis ils tombent sur ce concept car, qui va en quelque sorte incarner l'orientation vers laquelle la marque veut diriger en terme de technologie

Narrateur : Voici Ralph Gilles. Il est responsable du design mondial de Fiat Chrysler Automobiles. Il a travaillé sur la conception de la Fiat Chrysler 300 sortie en 2005, de la SRT Viper sortie en 2014 et de bien d'autres modèles.

Ralph Gilles : Donc des véhicules comme la Prowler, la Jeep Rescue, le Challenger et même le Viper étaient tous des concept cars à une époque. Et ce qui a changé, c'est que le public a réagi assez violemment, en nous disant : "Il faut construire cette voiture." Parfois, les gens nous envoient des chèques, des pétitions pour faire produire une voiture, ou des lettres très passionnées. Rien de tout cela ne serait arrivé si le concept n'avait pas existé. Quand on reçoit ça, on se dit qu'on tient peut-être quelque chose.

Narrateur : Les concept cars peuvent également être utilisés pour mettre en avant un modèle dont la production est réellement prévue.

À lire aussi — Les 7 designs de voiture les plus surprenants vus au Festival Automobile International

David Woodhouse : Si nous avons prévu le lancement d'une nouvelle version, nous le mettons en avant avec un type de concept spécifique, qui serait une légère exagération de la voiture de série. Ce serait donc un peu plus idéalisé. Et bien sûr, c'est pour susciter l'intérêt, mais aussi pour informer que ce produit arrivera sur le marché un ou deux ans plus tard.

Narrateur : Comme le concept du Lincoln Navigator. Il se vantait de ses portes et de ses marches qui se déployaient lorsque la porte s'ouvrait, invitant presque les passagers à entrer. Ces caractéristiques extravagantes n’apparaissaient pas sur la voiture de série 2018, qui avait des portes standard et une seule marche escamotable. Mais le concept a retenu l'attention et a suscité l'enthousiasme pour la version en série de la voiture.

David Woodhouse : Ceux qui sont vraiment extrêmes sont les plus difficiles, mais ils auront quand même une influence sur le marché à venir. Vous ne les avez peut-être pas aperçus au cours des deux premières années qui ont suivi leur apparition, mais à plus long terme, 10 ans plus tard, ils ont peut-être eu une grande influence sur la tendance du design automobile.

Narrateur : Tout comme le concept-car Vision Efficient Dynamics de BMW en 2009, il a été conçu pour être un véhicule hybride haute performance, alliant vitesse et économie de carburant. Cinq ans plus tard, il est devenu la BMW i8. Le design est resté intact, mais certaines des caractéristiques flashy comme les portes transparentes et le gril mobile n'ont pas pu être produites. La i8 a été un succès pour BMW, et maintenant nous voyons des hybrides dans presque toutes les marques. Mais les concept-cars ne servent pas seulement à mesurer l'intérêt des consommateurs ou à susciter l'enthousiasme pour le lancement d’une future voiture. Il y a encore une autre raison. Les constructeurs automobiles utilisent des prototypes pour tester comment les nouvelles technologies pourraient fonctionner dans les voitures du futur, même si celui ne sera jamais mis sur le marché.

À lire aussi — VIDEO: Voici à quoi ressembleront la livraison et le transport en voiture autonome selon Renault

Taro Ueda : Nous approchons, comme je l'ai dit, une ère d'innovation technologique plus intéressante, et nous essaierons ensuite d'en découvrir le potentiel futur. L'utilisation de cette technologie signifie que nous ne fabriquons pas seulement le prototype à des fins de marketing.

Narrateur : Prenons l'exemple des voitures autonomes. Cette technologie apparaît dans presque tous les prototypes, mais la technologie en elle-même semble si lointaine. Il s'avère qu’ils sont en train de tester comment la technologie sans conducteur pourrait répondre à la façon dont les gens utiliseront les voitures à l'avenir. Selon Klaus Bischoff de Volkswagen, la façon dont les gens interagissent avec les voitures aujourd'hui est déjà différente de ce qu'elle était il y a quelques années. Nous avons des services de VTC comme Uber et des services de location en auto-partage comme Zipcar. Les voitures sans conducteurs pourraient être la prochaine étape dans l'évolution de ces services.

Klaus Bischoff : Nous sommes à l'aube d'une nouvelle ère de mobilité. Les voitures électriques ne seront que le début. Les concept-cars sont aujourd'hui les pionniers de cette nouvelle ère de mobilité.

Narrateur : Les concepts d'aujourd'hui ouvrent donc la voie à la façon dont nous rouleront demain. Prenons l'exemple de la voiture Renault EZ-GO. Les designers ont imaginé un avenir où les passagers monteraient dans une voiture sans conducteur qui les amèneraient à destination. La voiture du futur ressemblera-t-elle exactement à ça ? Probablement pas, mais nous savons que les constructeurs automobiles travaillent sur des projets où ce type de services pourrait être possible.

Ralph Gilles : Je pense que bon nombre de ce que vous voyez finira par être fabriqué. Encore une fois, pour les éléments, ça prendra du temps. Les concept-cars sont un excellent moyen pour les designers d'explorer les idées et de comparer leurs notes, car de plus en plus de concurrents montrent leur travail sur Internet. Mais au final, je pense que cela maintient... cela relève la barre. Ça nous pousse vraiment à revenir en arrière et à vouloir rivaliser d'autant plus fort.

Narrateur : Les prototypes sont complexes. Ils se présentent sous de nombreuses formes et tailles et sont fabriqués pour diverses raisons. Qu'il s'agisse de tester l'opinion publique ou de tester les dernières technologies, les concept-cars sont la première étape pour faire progresser l'industrie automobile. Sans la possibilité d'explorer les innovations et de voir ce que d'autres constructeurs automobiles font, les voitures resteraient simplement les mêmes.

Version originale : Aj Caldwell/Business Insider

Découvrir plus d'articles sur :