Publicité

Pourquoi les McDonald's britanniques connaissent-ils une pénurie de milkshakes ?

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Pourquoi les McDonald's britanniques connaissent-ils une pénurie de milkshakes ?
Ces difficultés d'acheminement concernent les 1250 établissements britanniques et sont dues à une pénurie de chauffeurs routiers. © Hollis Johnson
Publicité

McDonald's a temporairement retiré les milkshakes de son menu dans tout le Royaume-Uni en raison de problèmes d'approvisionnement. "Comme la plupart des détaillants, nous rencontrons actuellement des problèmes d'approvisionnement, ce qui a un impact sur la disponibilité d'un petit nombre de produits", a déclaré un porte-parole de McDonald's au Royaume-Uni et en Irlande à Insider. "Les boissons en bouteille et les milkshakes sont temporairement indisponibles dans les restaurants d'Angleterre, d'Écosse et du Pays de Galles. Nous nous excusons pour tout désagrément, et remercions nos clients pour leur patience. Nous travaillons dur pour remettre ces articles au menu dès que possible.", a souligné le communiqué.

Selon l'Associated Press, ce changement concerne les 1 250 établissements McDonald's britanniques. Les problèmes de la chaîne d'approvisionnement seraient dus en partie à une pénurie de chauffeurs routiers. Selon l'Associated Press, la Road Haulage Association, un groupe commercial de chauffeurs routiers, estime que la Grande-Bretagne compte actuellement environ 100 000 chauffeurs de moins qu'avant la pandémie. L'association ajoute que les restrictions liées au Covid-19 ont empêché de nombreux chauffeurs routiers potentiels de passer leur examen de conduite et les ont privés de prendre la route.

À lire aussi — Ces 5 menus ou produits McDonald's qui ont fait sensation en France et dans le monde

Le Brexit en partie responsable

Les règles d'immigration consécutives au Brexit sont également en partie responsables de la pénurie de chauffeurs routiers. McDonald's n'est pas la seule chaîne de restauration rapide à être affectée par ces difficultés de ravitaillement au Royaume-Uni. KFC a déclaré au début du mois que certains articles pourraient être indisponibles dans certains magasins britanniques et que l'emballage pourrait être différent, en raison de "quelques perturbations au cours des dernières semaines". La semaine dernière, Nando's a fermé environ 50 magasins au Royaume-Uni en raison de "pénuries de personnel, certains étant en période d'isolation Covid."

Aux États-Unis, des entreprises comme Chipotle, Subway et Wendy's ont dû faire face à des pénuries d'ingrédients clés dans certains magasins, selon Reuters. En juin, Starbucks a temporairement mis en attente les commandes d'au moins 25 articles en raison de problèmes d'approvisionnement, selon Mary Meisenzahl d'Insider.

Version originale : Sarah Jackson/Insider

À lire aussi — 12 conséquences inattendues de l'entrée en vigueur du Brexit

Découvrir plus d'articles sur :