Pourquoi les poignées de main reviendront vite après la pandémie, selon un neuroscientifique

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Pourquoi les poignées de main reviendront vite après la pandémie, selon un neuroscientifique
Se saluer avec le coude est devenu une habitude depuis les débuts de la pandémie. © Getty Images

Moran Cerf est professeur de neurosciences et de commerce à la Kellogg School of Management, à Chicago, aux États-Unis. Il répond régulièrement, par courrier électronique, à des questions sur la psychologie, les affaires et le comportement posées par des personnes qui assistent à ses conférences. Cette semaine, il explique pourquoi la poignée de main et le "signal chimique" sont importants pour les interactions humaines.

Insider : Les poignées de main étaient autrefois un geste courant dans le monde des affaires. Deviendront-elles obsolètes après la pandémie et, si c'est le cas, que pensez-vous qu'elles remplaceront ?

Moran Cerf : Les scientifiques ne s'entendent pas sur la raison d'être des poignées de main. Les arguments historiques suggèrent qu'il s'agit d'une façon médiévale de montrer que l'on ne porte pas d'arme, en offrant sa main dominante (la plupart des gens dans le monde sont droitiers et ils utilisaient leur épée avec cette main). D'autres arguments culturels évoquent la nécessité du toucher en tant que geste de bonne volonté — vous offrez à une personne l'accès à votre espace personnel lors de votre rencontre.

À lire aussi — Les conseils d'un ancien négociateur du RAID pour gérer l'agressivité et le stress au travail

Cependant, l'un des arguments récents en faveur de la poignée de main utilisé par les neuroscientifiques est que la poignée de main permet de mesurer la synchronisation entre deux individus comme un chimiosignal. En clair, nous nous frottons les mains pour que nos odeurs se mélangent, et nous pouvons sentir si nous sommes compatibles — sexuellement, ou simplement sur le plan de l'histocompatibilité et du système immunitaire. Notre corps vérifie si l'autre personne a une certaine pertinence génétique pour nous, si nous pouvons lui faire confiance ou si elle est le type de personne qui réagirait aux expériences de la même manière.

Pour le neuroscientifique, la poignée de main redeviendra rapidement une habitude. Moran Cerf

Comment les poignées de main permettent la transmission de signaux chimiques

Dans une étude réalisée par l'un de mes collègues, des participants se sont rendus en laboratoire pour une expérience. Avant son début officiel, la personne chargée de l'administration du test les a salués, leur a serré la main et leur a demandé de rester dans la salle d'attente pendant quelques minutes pour se détendre avant le début de l'étude.

En réalité, l'étude avait déjà commencé. L'étude était la poignée de main et l'attente. Les scientifiques ont constaté qu'au cours des quelques minutes d'attente, la plupart des personnes approchent leur main droite — celle utilisée pour la poignée de main — de leur nez et "reniflent" essentiellement le mélange d'odeurs généré par l'expérimentateur et le sujet. Ils reniflent leurs mains pour voir si le mélange active les bons processus dans le cerveau, qui déclenchent une compréhension inconsciente que l'autre personne est potentiellement un partenaire pertinent.

Les expérimentateurs ont mené l'étude avec de nombreux contrôles. Pour certaines personnes, l'expérimentateur serrant la main du participant était un homme, pour d'autres, une femme.

Ils ont répété l'expérience avec de nombreuses autres conditions : ils ont testé des participants hétérosexuels ou homosexuels (pour voir si les gens ne reniflent que les personnes qui correspondent à leurs préférences sexuelles), en portant ou non des gants (aucun chimiosignal lorsqu'un gant est utilisé, et aucune odeur de main qui s'ensuit), en secouant la main gauche plutôt que la droite (les gens rapprochent alors cette main de leur nez), etc.

Pourquoi le chimiosignal est important pour l'interaction humaine ?

La poignée de main n'est pas seulement un acte commercial qui transmet le sérieux et la légitimité, par exemple "sceller un accord" par une poignée de main. C'est aussi un moyen pour les humains de communiquer — de cerveau à cerveau — de manière inconsciente. C'est un moyen pour nous de signaler la confiance, la vulnérabilité, les émotions ou l'intérêt, d'une manière qui va directement dans notre cerveau et qui active des processus qui ont un impact sur l'interaction entre les gens sans qu'il y ait de mots. Pour cette raison, je prédis que les poignées de main seront de retour.

À lire aussi — Voici pourquoi vous accorder plus de temps libre peut vous rendre plus productif au travail

Découvrir plus d'articles sur :