Même la plus grande marque de sport au monde ne peut nier la puissance de la plus grande plateforme d'e-commerce au monde.

Nike va commencer à vendre des produits sur Amazon le mois prochain, mais il ne s'agit pas nécessairement d'une question de volume de ventes. Plutôt, l'objectif de Nike est de travailler plus étroitement avec Amazon pour contrer les revendeurs tiers, selon le Wall Street Journal.

Nike est déjà la première marque de vêtements sur Amazon, même si elle ne vend pas directement sur le site, selon une étude de Morgan Stanley. Les produits de Nike sont vendus par des revendeurs tiers non-autorisés, sur lesquels Amazon réalise des profits en prélevant une commission pour faciliter la vente. Ainsi, de véritables industries de revendeurs particuliers ont émergé, qui achètent des stocks de produits Nike pour les écouler sur Amazon. 

"C'est comme ça que je me fais de l'argent. Amazon est la place de marché numéro 1, Nike la marque numéro 1", a expliqué un revendeur au quotidien économique américain. "Tant qu'ils ne travaillent pas ensemble, il y a une opportunité pour moi."

L'une des conditions à cet accord entre Amazon et Nike est que la place de marché surveille son site et n'autorise plus des revendeurs tiers à proposer des produits Nike, précise le journal. Selon le WSJ, la quantité proposée au départ par Nike sur Amazon sera assez petite.

Néanmoins, réduire le volume de produits vendus sur Amazon devrait amener des clients à la recherche de produits Nike à se tourner davantage vers le site officiel ou des distributeurs autorisés comme Foot Locker s'ils ne trouvent pas leur bonheur sur Amazon. Cette démarche doit aider Nike à mieux contrôler sa marque et sa présence sur Amazon — qui est généralement le premier endroit où les internautes font leur recherche pour effectuer un achat.

Cela correspond à la stratégie plus large de Nike de renforcer son emprise sur sa marque et son image en se concentrant davantage sur le produit et en s'éloignant du commerce de gros.

Version originale: Dennis Green/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Nike s'apprête à franchir un pas qui devrait terrifier Foot Locker et Under Armour

VIDEO: Comment survivre à une morsure de serpent