Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Pourquoi vous ne devriez pas acheter une Xbox Series ou une PS5 cette année

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Pourquoi vous ne devriez pas acheter une Xbox Series ou une PS5 cette année
La Xbox Series X (à gauche) et la PlayStation 5 (à droite). © Microsoft/Sony

Ces prochains jours, les consoles PlayStation et Xbox de nouvelle génération vont arriver dans les rayons (virtuels) des sites de vente en ligne : la Xbox Series X et la PlayStation 5, en photo ci-dessus, sont les modèles phares de chaque constructeur. Elles promettent des temps de chargement rapides, des visuels éblouissants et — plus important encore — de nouveaux jeux. Sony et Microsoft parient sur le fait que leurs nouvelles consoles puissantes et coûteuses convaincront les gens de dépenser la bagatelle de 500 euros.

Mais, même si vous pouvez vous le permettre, est-ce une bonne idée ? Pour la grande majorité des gens, la réponse en cette période de fêtes de fin d'année est un non catégorique. Voici pourquoi vous devriez attendre au moins jusqu'à 2021 pour acheter une PlayStation ou une Xbox de nouvelle génération :

A lire aussi — Sony ne vendra aucune PS5 en magasin dans le monde à sa sortie

1. Il n'existe pratiquement aucun jeu qui puisse être joué que sur des consoles de la prochaine génération.

"Marvel's Spider-Man: Miles Morales". Sony

Demandez à la plupart des personnes qui précommandent une PlayStation 5 quels jeux les excitent le plus, et elles vous parleront probablement de "Marvel's Spider-Man : Miles Morales". Il s'agit en effet d'un jeu de lancement majeur qui pourra être joué sur la PlayStation 5 dès le 19 novembre — et qui sera disponible une semaine plus tôt sur la PlayStation 4.

La même situation s'applique aux jeux multiplateformes majeurs tels que "Assassin's Creed Valhalla", "NBA 2K21" et "Call of Duty : Black Ops Cold War", qui seront lancés sur la génération actuelle de consoles en même temps que sur la nouvelle.

La seule exception, un magnifique remake du jeu "Demon's Souls" de PlayStation 3, qui n'arrivera que sur la PlayStation 5. Pour certains fans dévoués, c'est une raison suffisante pour lâcher 500 euros.

Pour la plupart des gens, cependant, un classique culte revisité n'est pas une raison suffisante pour dépenser tout cet argent.

Dans le cas de la Xbox Series X, il n'existe pas de remasters aussi magnifiques ni de jeux de super-héros exclusifs. Avec "Halo Infinite" retardé à 2021, Microsoft a perdu son seul grand jeu de lancement exclusif — un jeu qui devait également être lancé sur Xbox One et PC.

2. À 500 euros, les deux consoles phares de la prochaine génération sont très chères.

La Xbox Series X à 500 euros (à gauche) et la Xbox Series S à 300 euros (à droite). Microsoft/Sony

La Xbox Series X et la PlayStation 5 coûtent 500 euros, un prix scandaleusement élevé pour une nouvelle console de jeu vidéo.

En comparaison : lorsque la Nintendo Switch a été lancée en mars 2017, elle coûtait 329 euros.

Sony et Microsoft le savent, bien sûr, et proposent des options moins chères. Il y a la console Xbox Series S à 300 euros, qui est moins puissante et n'a pas de lecteur de disque, et une PlayStation 5 "Digital Edition" à 400 euros, qui se passe uniquement du lecteur de disque. Les deux options sont très bien et permettent de réduire le coût initial, mais elles s'accompagnent de compromis importants.

L'absence de lecteur de disque signifie qu'il n'est pas possible d'échanger de vieux jeux, ce qui est un élément essentiel du marché pour des millions d'acheteurs. Et dans le cas de la Xbox Series S à 300 euros, vous passerez également à côté d'une tonne de puissance, ce qui pourrait avoir une grande importance à l'avenir.

En bref, les modèles à 500 euros sont les modèles "phares" de chaque nouvelle console — et 500 euros, c'est beaucoup demander pour un bien de consommation, surtout en période de pandémie.

L'option de loin la plus abordable est le programme Xbox All Access, qui permet de financer sa console par des mensualités de 25 ou 32 euros. Les deux options donnent accès au service Xbox Game Pass, qui comprend une vaste bibliothèque de jeux. All Access est la seule bonne affaire à réaliser si vous êtes intéressé par une console next-gen cette année.

3. Sans un type spécifique de téléviseur flambant neuf, vous ne pourrez probablement pas profiter d'un des principaux arguments de vente des nouvelles consoles.

La PlayStation 5. Sony

La PlayStation 5 et la Xbox Series X proposent toutes deux des jeux en résolution 4K à un taux de rafraîchissement étonnamment élevé de 120 Hz. Cela signifie une qualité d'image nette associée à des mouvements plus fluides. Les jeux sur ces deux nouvelles consoles promettent d'être plus beaux que jamais.

Mais la question est de savoir si votre télévision est réellement capable de produire ces visuels.

Pour qu'un téléviseur puisse afficher des jeux en résolution 4K à une fréquence d'images aussi élevée, il doit prendre en charge ces spécifications — et la grande majorité des téléviseurs ne le font pas, y compris de nombreux nouveaux appareils qui prennent en charge à la fois la résolution 4K et les visuels HDR.

Les téléviseurs qui prennent en charge ces spécifications coûtent plusieurs centaines d'euros. En plus de produire des images en résolution 4K à 120 Hz, les téléviseurs ont également besoin d'un nouveau type de port HDMI pour gérer toutes ces données : HDMI 2.1.

La dernière version de HDMI n'est disponible que sur les téléviseurs les plus récents — de nombreux téléviseurs 4K et HDR existants ne l'ont pas et il n'y a aucun moyen de mettre à niveau un port existant.

En d'autres termes : si vous voulez profiter pleinement de la puissance des prochaines consoles PlayStation 5 et Xbox Series X, vous aurez presque certainement besoin d'un nouveau téléviseur.

4. Les jeux disponibles au lancement de toute génération de consoles sont généralement mal finis, et il n'y a aucune raison de croire que cette génération est différente.

Le jeu "Godfall", qui sortira sur PlayStation 5 et PC. Gearbox Software

L'histoire des "jeux de lancement" — les jeux qui sortent en même temps qu'une console de jeu — est notoirement parsemée de jeux, au mieux, de qualité moyenne. "Knack" sur la PlayStation 4 et "Ryse" sur la Xbox One, ou "Lair" et "Perfect Dark Zero" dans la génération précédente de consoles, ne sont que quelques exemples parmi tant d'autres.

Ce n'est pas que ces jeux soient nécessairement mauvais, mais ils sont le produit de leur contexte : des logiciels développés pour du matériel nouveau, fabriqués en secret, souvent avec un délai d'exécution très serré pour qu'ils puissent être lancés en même temps qu'une plateforme.

Les rares exceptions à cette règle sont les jeux développés par les constructeurs, comme "The Legend of Zelda : Breath of the Wild", qui peuvent être produits avec un accès plus proche à la plateforme cible — vu que Nintendo a fabriqué la Switch, ses développeurs en interne ont pu mieux optimiser "Breath of the Wild" pour la console.

En bref : il faudra probablement attendre quelques années avant que les fabricants de jeux tiers puissent tirer parti des consoles PlayStation 5 et Xbox Series, et donc ce n'est pas une mauvaise idée de retarder l'achat de l'une ou l'autre machine pour le moment.

Cet article est un billet d'opinion, qui reflète le point de vue de son auteur.

Version originale : Ben Gilbert/Business Insider

A lire aussi — PS5 vs Xbox Series en précommande : notre comparatif pour vous aider à choisir

Découvrir plus d'articles sur :