Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Pourquoi vous ne trouverez bientôt plus de produits Danone dans les supermarchés Lidl

Pourquoi vous ne trouverez bientôt plus de produits Danone dans les supermarchés Lidl
© Magasin Lidl à Somain, dans le département du Nord. Wikimedia Commons/ Jérémy-Günther-Heinz Jähnick

Si vous faites vos courses chez Lidl, vous ne pourrez plus acheter de produits de la marque Danone à parti du 15 mai prochain, selon les informations de Capital. L'enseigne aurait en effet décidé de ne plus référencer les produits Danone au sein de ses magasins. Huit références sont ainsi concernées, comme les yaourts Activia ou encore la crème dessert Danette. Les négociations annuelles entre industriels et distributeurs venant de se terminer, auraient-ils eu du mal à se mettre d'accord sur les prix ?

Les raisons sont tout autres selon Michel Biero, directeur exécutif achats et marketing de Lidl France : "nous les sortons en raison d'un manque de transparence". La loi Egalim, encadrant la construction des prix des produits alimentaires, est au coeur du problème. "Pour rémunérer les agriculteurs au juste prix, il faut savoir combien de litres de lait sont nécessaires à l'industriel pour la fabrication de ses yaourts, or Danone refuse de nous le communiquer clairement", explique-t-il.

'Ça ne changera pas grand chose au chiffre d'affaires' confirme Michel Biero

Il serait donc impossible pour le distributeur de construire son prix de vente en fonction des coûts supportés par les producteurs, et donc d'être conforme au cadre de la loi Egalim. "Nous prenons acte de la position de Lidl, nous sommes toutefois surpris des motivations annoncées pour mettre fin à notre relation commerciale", a réagi Danone de son côté. Une réaction sereine de l'industriel. Et pour cause, le groupe agroalimentaire n'écoulerait que 1 % de ses produits dans les magasins de l'enseigne allemande.

Pour compenser une éventuelle baisse de commandes liée à cette décision, Lidl a également prévu d'acheter 30 millions de litres de lait aux éleveurs concernés. Ces volumes seront écoulés sous sa marque de distributeur Envia. Cette décision n'a en tout cas pas semblé très difficile à prendre du côté de Lidl. Michel Biero le confirme à demi-mot : "ça ne changera pas grand chose au chiffre d'affaires de l'un et de l'autre (...)".

Business Insider
Découvrir plus d'articles sur :