Sculpture d'horloges sur le parvis de la gare Saint-Lazare à Paris. REUTERS/Charles Platiau

C'est l'une des conséquences du prélèvement à la source: votre employeur aura connaissance du taux d'imposition de votre ménage, puisqu'il devra appliquer sur votre salaire le taux de prélèvement que lui transmet l'administration.

Il existe tout de même un moyen de préserver votre confidentialité en la matière: opter pour le taux "neutre", aussi appelé "non personnalisé", qui repose sur vos seuls revenus d'activité.

Si cette alternative est possible jusqu’au 15 décembre, vous devrez en fait vous y prendre avant le 15 septembre, soit ce samedi, pour que ce changement soit vraiment utile.

Explication: à partir du 15 septembre, l'administration mettra à disposition des employeurs les taux de chaque contribuable, dans l'optique de la phase de "préfiguration" devant débuter en octobre, avant la mise en place effective du prélèvement à la source en janvier. Concrètement, au cours des trois derniers mois de 2018, toutes les entreprises auront la possibilité d'envoyer des fiches de paie affichant le taux de prélèvement qui s'appliquerait avec le prélèvement à la source, s'il entrait en vigueur dès maintenant, et le montant de salaire net "après impôt" qui en découlerait.

Du coup, si vous n'avez pas modifié votre taux et que votre entreprise participe à cette phase "pédagogique", elle aura connaissance du taux d'imposition "classique" de votre ménage. Gênant, si votre objectif est de le lui cacher en optant pour le taux neutre...

Attention tout de même, ce choix du taux neutre a de fortes chances de vous contraindre à faire une avance de trésorerie au fisc tout au long de 2019 et de devoir attendre septembre 2020 pour vous faire rembourser. En effet, le barème de ce taux étant calé sur celui d’un contribuable célibataire sans enfant, il désavantage les personnes mariées ou pacsées et/ou ayant des enfants à charge, puisque l'avantage tiré du quotient familial n'est pas pris en compte par le taux neutre. Il pénalise aussi les personnes ayant de grosses variations de revenus entre chaque mois, comme l'ont montré nos simulations.

Pire: si le montant d'impôt dû avec l'application du taux neutre est inférieur à ce que vous auriez dû payer avec le taux "classique”"de votre ménage, vous devrez alors verser la différence au fisc. Sachant que vous devrez effectuer vous-même ce calcul, et ce tous les mois...

Bref, une belle usine à gaz en perspective, sachant qu'une erreur vous exposera à des pénalités. Réfléchissez donc à deux fois avant de faire ce choix.

>> Profitez des services sur Capital.fr pour optimiser vos placements financiers, mieux gérer vos biens immobiliers, être mieux couvert par vos assurances, maîtriser vos dépenses, doper votre carrière et votre retraite, et qui aideront les entrepreneurs à réussir

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Le prélèvement à la source maintenu au 1er janvier 2019 avec quelques adaptations

VIDEO: Cette machine est conçue pour remplacer les traverses des voies de chemin de fer — voici comment elle fonctionne