L'atterrisseur InSight de la NASA a pris son premier selfie sur Mars —  regardez ce cliché

InSight prend un selfie depuis Mars. NASA/JPL-Caltech

  • Le selfie est composé de 11 images.
  • L'atterrisseur de la NASA, InSight, est arrivé sur Mars le 26 novembre dernier. 
  • La NASA doit désormais déterminer où placer les instruments d'InSight dans les semaines à venir. 

L'atterrisseur InSight de la NASA vient de prendre son premier selfie depuis Mars. 

Le selfie, publié ce mardi 11 décembre 2018, est composé de 11 images qui ont été assemblées. La photo montre les panneaux solaires d'InSight, sa plateforme principale, avec ses instruments scientifiques en haut de la plateforme et le capteur météorologique de la sonde. 

InSight a atterri sur Mars le 26 novembre dernier après un voyage de près de sept mois depuis la Terre. Depuis, les scientifiques ont eu un premier aperçu de l'endroit depuis lequel InSight va travailler: une zone de près de quatre mètres sur deux située devant l'atterrisseur. La photo que les chercheurs ont reçu de cette zone de travail est une mosaïque d'images créée grâce à 52 images distinctes. 

La mission InSight sur Mars, qui a coûté 830 millions de dollars, est la première depuis que le rover à propulsion nucléaire Curiosity est arrivé sur la planète rouge il y a plus de six ans. Mais InSight n'est pas conçu pour se balader sur Mars. Au lieu de cela, les scientifiques de la NASA espèrent utiliser les instruments de l'atterrisseur pour étudier la structure interne de Mars et l'histoire de la formation de la planète. 

InSight est équipé d'un sismomètre français réalisé par le CNES, qui écoutera les mouvements sismiques sur la planète rouge, appelés séismes martiens. Et une thermosonde va s'enfoncer à cinq mètres dans le sous-sol martien pour mesurer la température du manteau, ce qui va permettre aux scientifiques de mieux comprendre la géologie de la planète. 

Au cours des semaines prochaines, les scientifiques et les ingénieurs de la NASA vont déterminer où ces instruments devront aller sur la zone de travail d'InSight. Puis, le bras robotique de l'atterrisseur va attraper la thermosonde et le sismomètre et les placer délicatement sur la surface de Mars. 

Une autre vue depuis InSight sur la surface de Mars. NASA/JPL-Caltech

InSight a été lancé sur Mars avec deux satellites de la taille d'une valise dont l'ensemble est appelé Mars Cube One, qui a aidé à enregistrer et à relayer les données d'atterrissage cruciales au centre de contrôle de la mission de la NASA. 

La NASA a choisi de faire atterrir InSight dans une région de Mars appelée "Elysium Planitia", car cette zone est relativement dépourvue de rochers et de cratères. 

"La quasi absence de rochers, de collines et de trous signifie qu'il s'agit d'un lieu extrêmement sûr pour les instruments", a dit Bruce Banerdt, investigateur principal de la mission InSight cité dans un communiqué de presse.

Elysium Planitia est localisé juste au nord de l'équateur martien, où les rayons du soleil restent puissants tout au long de l'année. Cette énergie solaire est censée permettre à InSight de fonctionner sur Mars l'équivalent de deux années terrestres grâce à ses panneaux solaires. 

Version originale: Peter Kotecki/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : 11 photos prises par le télescope Hubble de la NASA qui montrent des formes ressemblant à des animaux

VIDEO: Voici comment j'ai soigné mon apnée du sommeil