Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Présidentielle américaine : le suspense durera jusqu'au bout — le pronostic final de Business Insider

Présidentielle américaine : le suspense durera jusqu'au bout — le pronostic final de Business Insider
© Business Insider

D'après le pronostic final de Business Insider pour l'élection présidentielle américaine, la candidate démocrate Hillary Clinton est repassée en dessous des 270 votes de grands électeurs nécessaires pour s'assurer la présidence. Pour cela, elle devrait gagner un des sept Etats dans lesquels les sondages montrent que c'est indécis ou même qu'elle est légèrement derrière le candidat républicain.

Trump, d'autre part, a besoin de remporter les sept Etats pour s'attribuer la victoire.

En se basant sur les sondages de RealClearPolitics et du Washington Post/SurveyMonkey, nous pouvons dire qu'Hillary Clinton, comme cette semaine, devrait devancer Trump avec 234 grands électeurs contre 180 dans les Etats qui étaient acquis ou qui penchaient probablement en faveur d'un des deux candidats à la présidentielle. C'est un plongeon pour Clinton dont l'avantage la semaine dernière était de 263 contre 180.

Business Insider a estimé qu'un Etat acquis correspondait à un Etat dans lequel le candidat menait d'au moins 8 points de pourcentage, tandis qu'un Etat probablement acquis était un Etat dans lequel cette avance variait entre 4 et 8 points.

Quand on ajoute les Etats qui semblent pencher pour l'un des candidats avec des intentions de vote comprises entre 2 et 4 points, Clinton l'emporte toujours 268 contre 215 pour Trump. La semaine dernière, Clinton était à 272 contre 209 pour Trump en incluant cette catégorie.

Les Etats indécis comprennent le Nevada, la Floride, le New Hampshire, et la Caroline du Nord. Le 2e district de l’état de Maine fait aussi partie de cette catégorie. Ces Etats comptent pour 55 grands électeurs.

Les Etats indécis sont ceux dans lesquels l'un des deux candidats avait une avance de moins de 2 points.

Voici les changements intervenus depuis la semaine dernière :

  • Pennsylvanie est passée de "probable" pour Clinton à "penchant" pour Clinton
  • New Hampshire est passé de "probable" pour Clinton à "indécis"
  • Nouveau Mexique est passé de "probable" pour Clinton à "penchant" pour Clinton
  • Iowa est passé de "indécis" à "penchant" pour Trump
  • Texas est passé de "probable" pour Trump à "sûr" pour Trump
  • Utah est passé de "probable" Trump à "sûr" pour Trump

Version originale : Allan Smith et Andy Kiersz/Business Insider

Business Insider