Prince Andrew-Jeffrey Epstein : 20 ans d'amitié controversée

Prince Andrew-Jeffrey Epstein : 20 ans d'amitié controversée

Anthony Devlin-WPA Pool/Getty Images, Rick Friedman/Corbis via Getty Images

La relation entre le prince Andrew, duc d'York, et Jeffrey Epstein, accusé de trafic sexuel, a fait l'objet d'un nouvel examen en juin 2019 alors que les enquêteurs poursuivaient de nouvelles accusations de trafic et de complot contre le financier américain. Le journal britannique The Daily Mail a fait remonté à la surface des images du duc d'York au domicile de Jeffrey Epstein à Manhattan, à New York, qui auraient été filmées en décembre 2010, après que Jeffrey Epstein a été condamné à une peine de prison pour prostitution de mineurs et a été enregistré sur la liste des délinquants sexuels.

Il s'agit de la dernière vidéo documentée de près de 20 ans de contact entre le prince Andrew et Jeffrey Epstein, une période qui a été identifiée comme ayant coïncidé avec le recrutement présumé et l'abus éventuel de filles mineures par Jeffrey Epstein et ses associés. Le nom du duc d'York était mentionné dans le "Petit Livre noir" de Jeffrey Epstein ainsi que dans les livres de bord de l'avion privé du financier. Buckingham Palace n'a jamais nié l'amitié entre Jeffrey Epstein et le prince Andrew, mais a nié à plusieurs reprises le fait que le duc d'York ait eu des relations sexuelles avec des filles mineures.

Voici un aperçu des liens qui les unissaient depuis des années.

Jeffrey Epstein et le prince Andrew auraient été présentés dans les années 1990 par Ghislaine Maxwell, la petite amie de l'époque de Jeffrey Epstein et accusée d'être la 'mère maquerelle' du trafic sexuel.

Jeffrey Epstein et Ghislaine Maxwell le 15 mars 2005 à New York. Joe Schildhorn/Patrick McMullan via Getty Images

Jeffrey Epstein et le prince Andrew auraient été présentés dans les années 1990 par Ghislaine Maxwell, la petite amie d'Epstein de l'époque, selon les informations du Guardian en 2015. Ils se sont liés d'amitié à la fin des années 1990 et jusqu'au début des années 2000.

Le Daily Mail a rapporté qu'en juin 2000, Jeffrey Epstein et Ghislaine Maxwell ont assisté à la "Danse des décennies", une grande célébration au château de Windsor organisée par la reine pour fêter le 40e anniversaire d'Andrew, le 50e anniversaire de la Princesse Anne, le 70e anniversaire de la Princesse Margaret et le 18e anniversaire du Prince William.

Les années suivantes, le duc aurait accueilli Jeffrey Epstein et Ghislaine Maxwell pour des sessions de tirs à Sandringham House, une résidence de la famille royale située à Norfolk.

Jeffrey Epstein aurait également accueilli le duc chez lui, selon une déposition sous serment d'un ancien employé de son domaine de Palm Beach, qui aurait dit qu'Andrew assistait à des "soirées piscine" où tous les invités étaient nus, et durant lesquelles il se faisait régulièrement masser par un harem d'adolescentes.

Le duc d'York s'est publiquement tenu aux côtés de Jeffrey Epstein pendant toute la durée de sa détention et de son inscription sur le liste des délinquants sexuels.

WPA Pool / Getty Images

Le Daily Beast a rapporté en 2019 que le prince Andrew était régulièrement invité dans la demeure de Jeffrey Epstein située dans l'Upper East Side de New York, mais qu'il avait été notamment l'invité vedette d'un dîner aux environs de l'an 2000, où Jeffrey Epstein a appelé le prince "Andy" et était "clairement à l'aise" parmi les 16 autres invités.s.

"Il voulait montrer à quel point il se sentait à l'aise en sa présence et préciser que, même s'il était l'invité d'honneur, il était aussi un invité régulier et routinier", a déclaré la source au Daily Beast.

Après que Jeffrey Epstein a été libéré d'une peine d'emprisonnement de 13 mois et inscrit sur la liste des délinquants sexuels en 2008, le prince Andrew était régulièrement vu à ses côtés alors qu'il faisait ses débuts dans la société, notamment lors d'une soirée à laquelle auraient également assisté des personnes comme Katie Couric et George Stephanopoulos.

Cependant, la relation du duc avec Jeffrey Epstein a eu des conséquences sur sa position au sein de l'élite britannique.

En 2011, le prince Andrew a été contraint de démissionner après avoir occupé pendant 10 ans son poste de représentant spécial du Royaume-Uni pour le commerce après que son amitié avec Jeffrey Epstein a déclenché des appels à sa démission.

Les allégations contre le duc d'York lui-même ont considérablement compliqué ses relations publiques avec Jeffrey Epstein.

Le prince Andrew et Virginia Roberts Giuffre, avec Ghislaine Maxwell. Cette photo a été incluse dans une déclaration sous serment dans laquelle Virgina Roberts Giuffre alléguait que le prince Andrew lui avait ordonné d'avoir des relations sexuelles avec lui. Florida Southern District Court

Virginia Roberts Giuffre a déclaré en 2011 qu'après avoir été recrutée pour donner des massages à Jeffrey Epstein à l'âge de 15 ans, elle a été formée comme prostituée pour avoir des relations sexuelles avec de nombreux amis du financier, dont le duc d'York.

Même si Jeffrey Epstein n'était pas présent, des documents obtenus par le journal The Guardian en 2015 indiquent que les rapports sexuels ont eu lieu alors que Virginia Roberts Giuffre n'avait que 17 ans, et qu'elle avait reçu l'ordre de "donner au prince ce qu'il voulait".

Un article publié en 2015 par le journal britannique The Daily Mirror cite une déclaration conjointe de 2014 dans laquelle Virginia Roberts Giuffre déclare avoir eu des rapports sexuels avec le prince Andrew dans un bain.

Le but de Jeffrey Epstein en "prêtant" Jane Doe (ainsi que d'autres jeunes filles) à des personnes aussi puissantes avait des fins commerciales, personnelles, politiques et financières, et lui permettait ainsi d'obtenir de potentielles informations utiles pour faire du chantage", selon les documents judiciaires.

Les responsables de Buckingham Palace ont déclaré au journal The Guardian à l'époque que ces allégations étaient "fausses et sans fondement".

De nouvelles accusations contre Jeffrey Epstein ont renouvelé l'examen de ses liens avec le duc.

Stephanie Keith/Getty Images

Les liens entre Jeffrey Epstein et le prince Andrew ont refait surface avec le descellement de documents, rendu public en août 2019, qui indiquait que le prince britannique avait fait des avances sexuelles à des femmes recrutées pour lui par Ghislaine Maxwell.

Une autre femme, Johanna Sjoberg, a corroboré les accusations de Virginia Roberts Giuffre d'agression sexuelle perpétrée par le prince Andrew.

Dans un incident distinct des accusations précédemment rapportées selon lesquelles Virginia Roberts Giuffre avait été payée pour avoir des relations sexuelles avec le prince Andrew, Johanna Sjoberg a déclaré aux enquêteurs que le prince Andrew avait peloté ses seins pendant que Virginia Roberts Guiffre était assise à côté d'eux et était pelotée par un pantin créé à l'image du prince Andrew.

Johanna Sjoberg, alors âgée de 21 ans, a déclaré au Daily Mail en 2007 que le prince Andrew l'avait tripotée dans la maison de Jeffrey Epstein à New York, alors qu'il posait avec elle pour une photo à une fête.

"Je me suis assise sur ses genoux — et il a posé sa main sur ma poitrine," a déclaré Johanna Sjoberg.

Moins d'un mois après la levée des documents scellés, le Daily Mail a révélé une vidéo qui aurait été prise devant le domicile de Jeffrey Epstein à Manhattan en décembre 2010. Le duc d'York y jette un bref coup d'œil et fait un signe de la main derrière la porte d'entrée de ma propriété lorsqu'une jeune femme quitte l'immeuble.

Malgré les tensions au fil des années, Buckingham a toujours soutenu le prince Andrew.

La reine Elizabeth II et le prince Andrew, duc d'York, ont fait une apparition sur le balcon pendant 'Trooping The Colour', le défilé annuel de l'anniversaire de la reine, le 8 juin 2019. Samir Hussein/WireImage

Après que Jeffrey Epstein s'est suicidé le 10 août 2019 en attendant son procès pour trafic sexuel et complot, Buckingham Palace a publié une déclaration qui rejette toute suggestion selon laquelle le duc était impliqué dans une activité illégale aux côtés de Jeffrey Epstein.

Le prince Andrew a dit dans sa déclaration que les allégations selon lesquelles il était impliqué dans toute "exploitation" étaient "abominables".

"Le duc d'York a été consterné par les récents articles sur les crimes présumés de Jeffrey Epstein. Son Altesse Royale déplore l'exploitation de tout être humain. Laisser entendre qu'il pourrait cautionner, participer ou soutenir de telles pratiques est abominable."

Version originale : Ellen Cranley/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Travaux à Buckingham, voyage aux Fidji, cours de cocktail... comment la famille royale a dépensé son argent en 2018

VIDEO: De nouvelles images par satellite montrent l'étendue des villes fantômes en Chine

  1. Valuable info. Lucky me I discovered your
    website accidentally, and I’m shocked why this coincidence did not came about earlier!
    I bookmarked it.

Laisser un commentaire