Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

PS5 vs Xbox Series en précommande : notre comparatif pour vous aider à choisir

PS5 vs Xbox Series en précommande : notre comparatif pour vous aider à choisir
Les deux consoles sortiront en novembre, à moins de dix jours d'intervalle. © Sony/Microsoft

Après des mois, voire années, d'attente et de rumeurs, Sony et Microsoft s'apprêtent chacun à lancer leur nouvelle génération de console. D'un côté, la PlayStation 5 aura la lourde tâche de succéder, dans la continuité, à la PS4, énorme succès puisqu'elle s'est vendue à presque 113 millions d'exemplaires dans le monde depuis 2013. De l'autre, la Xbox Series, qui se décline en Series X et Series S, devra propulser Microsoft dans une nouvelle ère, celle du jeu vidéo par abonnement, et faire oublier le relatif échec de la Xbox One, qui s'est moitié moins bien vendue que sa concurrente.

Les précommandes sont déjà ouvertes, et les deux consoles arriveront sur le marché à quelques jours d'intervalle. La Xbox Series sortira le 10 novembre, tandis que la PlayStation 5 sera en rayon le 19 novembre. Chaque constructeur proposera une version haut de gamme de sa console et une alternative premier prix sans lecteur de disque. Si les deux machines affichent de nombreuses similitudes, les constructeurs ont fait des choix différents sur plusieurs points. Si vous souhaitez dès à présent commander l'une des consoles, il faut donc prendre votre décision en connaissance de cause.

Voici notre comparatif pour vous aider à choisir entre PlayStation 5 et Xbox Series :

Sur le prix, la Xbox Series S est celle qui fait baisser le plus la facture

La Xbox Series S ne coûte que 299 euros. Microsoft

Coté prix, le choix d'Xbox de proposer une console d'entrée de gamme moins puissante lui offre sans surprise un avantage. La Xbox Series S sera ainsi proposée à 299 euros, alors que la PlayStation 5 Digital Edition coûtera 399 euros.

Du côté des consoles haut de gamme, les deux consoles — Xbox Series X et PlayStation 5 — sont vendue 499 euros.

La situation, pour les deux constructeurs, est donc différente par rapport au lancement de la précédente génération de consoles, en 2013.

La PlayStation 4 fut en effet lancée au prix de 399 euros, tandis que la Xbox One coûtait 499 euros. Cette dernière était toutefois vendue avec une caméra Kinect et un casque audio. Un écart de prix qui a permis à la console de Sony de se vendre en plus grande quantité. Microsoft a ensuite changé de stratégie mais n'a jamais réussi à rattraper son retard.

Statista

Plus d'infographies sur Statista.

Niveau puissance, les deux consoles font presque jeu égal

Les deux versions de la PS5 offrent les mêmes performances, là où la Xbox Series S est moins puissante que la Series X. Sony

Les deux fabricants vantent la puissance de leur nouvelle console et annoncent, sans surprise, qu'elles sont toutes les deux la plus puissante de leur lignée. Mais, entre la Xbox Series X et la PlayStation 5, laquelle affiche la fiche technique la plus impressionnante ?

Pour ce qui est du CPU (le processeur), le cœur de la machine, les deux consoles reposent toutes les deux sur un Zen 2 modifié à 8 cœurs du fabricant AMD. Sur la Xbox Series X, celui-ci est cadencé à 3,8 Ghz et sur la PS5, à 3,5 Ghz.

La PS5 et la Xbox Series X embarquent également le même GPU (processeur graphique), un AMD RDNA 2. Parce qu'il n'a pas la même architecture selon la console, il développe une puissance de 10,28 teraflops sur la PS5, tandis que, sur la Xbox Series X, il atteint 12 teraflops.

Côté mémoire vive, les deux consoles possèdent 16 Go de RAM.

Sur le papier, la Xbox Series X semble donc un poil plus puissante.

Du côté des consoles premier prix, la PS5 Digital Edition offre les mêmes caractéristiques que la PS5 traditionnelle. Quant à la Xbox Series S, elle embarque un CPU cadencé à 3,6 Ghz et un GPU de 4 teraflops, avec 10 Gb de mémoire RAM. Elle est donc, sans surprise, moins puissante que sa rivale.

La PS5 et la Xbox Series X promettent les mêmes performances en matière de résolution d'image

PS5 comme Xbox Series X mettent en avant la résolution d'image 4K. Sony

Les deux consoles mettent en avant la résolution 4k comme nouveau standard d'image, et leur puissance devrait permettre de faire tourner des jeux en 4k native, là où la PS4 Pro et la Xbox One X se contentent d'upscale la plupart du temps (les jeux génèrent les images à une résolution inférieure, qui est ensuite convertie en 4k par la console).

La PS5 et la Xbox Series X ont également la possibilité de produire des images en 8k, mais il s'agira sans doute d'upscale. D'autant plus que les écrans 8k à destination du grand public sont encore peu nombreux, et très chers.

L'autre nouveauté sera l'affichage de 120 images par seconde (fps), de quoi rendre les jeux qui le proposent plus fluide, à condition, là aussi, d'avoir un écran compatible.

Logiquement, puisqu'elle est aussi puissante que la PlayStation 5, la Digital Edition propose aussi des images jusqu'à 8k et 120 fps. Quant à la Xbox Series S, elle se contente d'une résolution d'image à 1440p (à mi-chemin entre la HD à 1080p et la 4k à 2160p).

Sur le stockage, c'est la Xbox Series X qui tire son épingle du jeu

La Xbox Series X propose plus de stockage interne et une solution plus pratique pour augmenter l'espace disponible. Microsoft

Les deux constructeurs parient sur du stockage SSD, c'est à dire sur mémoire flash, qui permet des temps de chargement réduits par rapport à un disque dur.

Côté Xbox, la Series S propose 512 Go de stockage et la Series X en offre 1 To. Côté PlayStation 5, les deux versions de la console proposent 825 Go de stockage.

Chez les deux constructeurs, il sera possible d'ajouter de l'espace, mais la méthode diffère.

Chez Microsoft, les deux Xbox Series sont équipée d'un port pour insérer une carte mémoire, au format propriétaire, d'une capacité d'1 To. Le port peut potentiellement accueillir une carte de 2 To mais celle-ci ne sera pas commercialisée dans l'immédiat.

Chez Sony, il sera possible d'ajouter de l'espace de stockage SSD à l'intérieur de la console, et plusieurs fabricants devraient se positionner sur ce type de produit.

Sur les deux consoles, il sera également possible de brancher un disque dur en USB mais, comme le temps de chargement sera plus long, il sera impossible d'y installer un jeu PS5 ou Xbox Series.

Niveau prix des accessoires, la Xbox marque également un point

La manette de la Xbox Series coûte 10 euros de moins que celle de la PlayStation 5. Microsoft

Si chaque console est vendue avec une manette, il faudra mettre le prix pour vous en procurer une deuxième ou plus. Et sur ce point, la Xbox Series a un avantage : sa manette est 10 euros moins chère que celle de la PS5.

Chez Microsoft, la manette sans-fil, disponible en noir, blanc et bleu, est vendue 59,99 euros. Chez Sony, la DualSense — le nom de la manette sans-fil de la PS5 — coûte 69,99 euros, elle est uniquement disponible en blanc.

Le catalogue de jeux de la PlayStation 5 semble plus prometteur, mais la Xbox n'a pas dit son dernier mot

"Final Fantasy XVI" sortira en exclusivité sur PlayStation. Square Enix

C'est peut être le critère le plus important pour départager les deux consoles : la catalogue de jeux. Si la plupart des grosses franchises sortent sur les deux supports, certains titres exclusifs peuvent faire pencher la balance d'un côté ou de l'autre.

Pour sa PS5, Sony a par exemple déjà annoncé "Gran Turismo 7", nouvel opus de sa franchise de jeux automobiles culte, ainsi qu'un nouveau "Ratchet & Clank" et la suite de "Marvel's Spider-Man", centrée sur le personnage de Miles Morales. La PlayStation 5 accueillera aussi, en exclusivité, "Godfall", un titre d'action-RPG attendu dès novembre, et de nouveaux jeux "God of War" et "Horizon" courant 2021.

Autre exclusivité, et pas des moindres, "Final Fantasy XVI", dévoilé il y a quelques semaines. L'éditeur Square Enix n'a toutefois pas précisé si celle-ci serait temporaire ou non.

Côté Xbox, Microsoft prépare notamment un nouveau "Forza Motorsport", un nouvel épisode de sa franchise phare "Halo", un reboot de "Fable" et un nouveau jeu "Warhammer".

Mais les plus grosses cartouches de Microsoft pourraient venir de son acquisition de Bethesda, éditeur de "Fallout", "Doom" ou encore "The Elder Scrolls", annoncée ce mois-ci. L'entreprise n'a toutefois pas encore annoncé si tout ou partie des futurs jeux du studio sortiraient exclusivement sur Xbox, mais cela semble possible.

Le Game Pass est l'atout supplémentaire de Microsoft

Le Xbox Game Pass inclue les jeux maison du constructeur le jour de leur sortie, un atout indéniable par rapport à PlayStation Now. Microsoft

Microsoft a fait de son Xbox Game Pass un des points forts de sa console. Son Game Pass Ultimate permet d'accéder à une centaine de jeux en illimité, dont les nouveaux jeux d'Xbox Game Studios dès le jour de leur sortie, ainsi que, prochainement, au catalogue d'EA Play.

Le constructeur encourage même les joueurs à y souscrire en proposant un pack comprenant une console Xbox Series X ou Series S et un abonnement Game Pass Ultimate à payer en 24 mensualités.

Côté Sony, le service PlayStation Now sera de la partie sur PS5, avec un catalogue de jeu toujours renouvelés, mais moins de nouveautés au rendez-vous. Jim Ryan, PDG de Sony Interactive Entertainment, l'a clairement dit dans une interview à gamesindustry.biz, l'abonnement n'est pas le modèle premier de Sony : "Nous voulons rendre les jeux plus grands et meilleurs, et, espérons-le, plus persistants. [...] Pour nous, il est donc absurde de les intégrer dès le premier jour dans un modèle d'abonnement."

En outre, Sony proposera la PlayStation Plus Collection, une sélection de jeux PS4 disponibles sur PS5 dans le cadre de l'abonnement permettant de jouer en ligne. 18 jeux sont déjà annoncés pour le lancement de la console, dont "God of War", "Fallout 4" ou encore "Final Fantasy XV".

A lire aussi — Les 15 jeux vidéo les plus attendus cet automne

Découvrir plus d'articles sur :