Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Le PSG est soupçonné d'avoir facilité l'évasion fiscale de 2 joueurs — la justice passe à l'action

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Le PSG est soupçonné d'avoir facilité l'évasion fiscale de 2 joueurs — la justice passe à l'action
© Reuters/Charles Platiau

Alors qu'il vient de perdre son titre de champion de France au profit de l'AS Monaco, le PSG a fait l'objet de perquisitions dans le cadre d'une enquête ouverte le 16 décembre par le Parquet national financier (PNF) pour "blanchiment en bande organisée de fraude fiscale aggravée", révèle ce mardi 23 mai 2017 par le site Mediapart.

Le club parisien, détenu par le Qatar depuis 2011, est soupçonné d'avoir facilité l'évasion fiscale de ses joueurs, Angel Di Maria et Javier Pastore.

Ces derniers sont accusés d'avoir touché une partie de leurs revenus provenant du sponsoring et des partenariats via des paradis fiscaux au Panama.

En août 2015, Angel Di Maria est transféré de Manchester United au PSG pour 63 millions d'euros. Au même moment, un autre accord aurait été signé entre le club parisien, la société néerlandaise LMP Bomore MP (LMP), qui fait office de "société taxi", et la société panaméenne Sunpex, qui appartient à Angel Di Maria et qui gère les droits à l'image de la star.

D'après le contrat vu par Mediapart, le club toucherait une partie de l'argent versé par les marques et les sponsors.

Dans son enquête, Mediapart écrit que, via ce montage offshore, l'attaquant du PSG Angel Di Maria aurait gagné entre 2013 et 2016 au moins 5,1 millions d'euros.

Les perquisitions, qui se sont déroulées mardi matin vers 6 heures, ont été faites au siège social du club parisien au Parc des Princes, dans les bureaux administratifs du club à Boulogne-Billancourt et aux domiciles des deux joueurs argentins.

Il s'agit de la première de ce type en Europe depuis les révélations en décembre dernier des Football Leaks, une enquête menée par un réseau de médias internationaux — dont Mediapart en France.

Ces médias ont consulté près de 18,6 millions de documents révélant les mécanismes de dissimulation fiscale mis en place au plus haut niveau du football mondial.

Découvrir plus d'articles sur :