Publicité

Quatre exoplanètes 'adolescentes' découvertes par des scientifiques

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Quatre exoplanètes 'adolescentes' découvertes par des scientifiques
L'étude des exoplanètes permettra de mieux comprendre l'évolution planétaire. © NASA
Publicité

Elles sont quatre "adolescentes" : une équipe internationale de scientifiques a identifié quatre exoplanètes orbitant autour d'une paire d'étoiles, situées dans les constellations de Boötes et Venatici. Cette découverte, qui a fait l'objet d'un article dans la revue scientifique The Astronomical Journal le lundi 12 juillet, offre "un aperçu d'un stade peu compris de l'évolution planétaire", rapporte la NASA dans un communiqué. Trevor David, co-auteur de l'étude et chargé de recherche, indique que ces recherches ont fait "progresser notre compréhension du stade de l'exoplanète adolescente".

Ces quatre exoplanètes ont été découvertes par le télescope spatial TESS (Transiting exoplanet survey satellite), elles sont "dans une phase de transition, ou d'adolescence, de leur cycle de vie", explique Christina Hedges, astronome et autrice principale de l'article. "Étant donné la rareté des jeunes planètes (…), ces planètes offrent une opportunité sans précédent d'étudier et de comparer la formation des exoplanètes et les atmosphères des jeunes planètes, à un âge de transition crucial pour la théorie de la formation", peut-on lire dans le résumé de l'étude.

À lire aussi — La NASA présente un 'catalogue' de plus de 2 200 exoplanètes

Les deux jeunes étoiles naines, TOI 2076 et TOI 1807, se situent à plus de 130 années-lumière de la Terre, à 30 années-lumière l'une de l'autre. Des données recueillies lors de précédentes études suggèrent qu'elles se déplacent dans la même direction et qu'elles sont "nées du même nuage de gaz", précise la NASA. Sur les quatre exoplanètes identifiées autour de ces deux objets stellaires, trois orbitent autour de TOI 2076 — TOI 2076b, TOI 2076c et TOI 2076d — une seule autour de TOI 1807, baptisée TOI 1807b. Les exoplanètes ont été identifiées en observant la baisse de luminosité stellaire, soit lorsque la planète passe devant.

Quatre planètes, dont une rare

Ces planètes ont des caractéristiques différentes : la première fait quatre fois la taille de la Terre et tourne autour de son étoile en 10 jours, tandis que TOI 2076 c et d sont plus grosses — quatre fois la taille de la Terre — et affichent une orbite de plus de 17 jours. Quant à la planète qui tourne autour de TOI 1807, c'est celle qui intéresse le plus les scientifiques, car son orbite n'est que de 13 heures, ce qui constitue, du moins à l'heure actuelle, une rareté. Les masses respectives de ces planètes doivent encore être calculées, mais ces données seront précieuses par la suite, car elles permettront de déterminer si les télescopes spatiaux tels que Hubble ou James Webb seraient en mesure d'étudier l'atmosphère de ces exoplanètes — "si elles en ont une", précise la NASA.

Opérationnel depuis 2018, le télescope TESS poursuit le recueil de données sur les exoplanètes, une mission qui était précédemment menée par le télescope Kepler. Ces nouveaux éléments permettront de progresser dans la connaissance des planètes et de leurs caractéristiques, comme l'expose Trevor David : "si vous voulez voir comment les planètes évoluent, votre meilleure chance est de trouver de nombreuses planètes d'âges différents, puis de vous demander en quoi elles sont différentes".

À lire aussi — L'Agence spatiale européenne lance une mission clé pour étudier les exoplanètes

Découvrir plus d'articles sur :