Qui est Dara Khosrowshahi, le nouveau DG d'Uber?

Dara Khosrowshahi. Expedia

Dans une décision qui a surpris toute l'industrie tech, Uber a confié son poste de DG hier 27 août à un homme que personne n'avait soupçonné: le DG d'Expedia, Dara Khosrowshahi.

En acceptant ce poste, il se trouve à la tête de la startup tech non-cotée la plus chère au monde, valorisée à plus de 60 milliards de dollars par ses investisseurs. Mais il aura aussi beaucoup de travail à faire pour ramener l'entreprise à la stabilité après des mois de controverses et de luttes intestines amères au sein même de la direction. 

Qui est donc l'élu choisi par Uber? 

Khosrowshahi, 48 ans, a été le DG d'Expedia pendant 12 ans. Expedia est basée à Bellevue, dans l'Etat de Washington. Ce qui veut dire que Khosrowshahi a passé sa carrière tech sur la scène tech de Seattle, et non à la Silicon Valley. Même si les deux régions sont des puissances de l'industrie tech, il y a aussi une certaine rivalité entre elles. 

A part le DG d'Amazon Jeff Bezos et les dirigeants de Microsoft, peu de leaders de la tech de Seattle sont aussi connus que leurs pairs de la Silicon Valley. Cela a permis qu'on offre le job à Khosrowshahi sans que personne ne le soupçonne. 

En effet, après des mois de spéculations et de fuites sur les candidats potentiels très en vue comme Meg Whitman de HPE ou l'ancien DG de GE Jeff Immelt, la nouvelle de la selection de Khosrowshahi n'a suscité qu'une question chez les observateurs: qui?

Khosrowshahi n'est pas une célébrité de la tech, il a pourtant dirigé Expedia de manière très impressionnante et respectable pendant un long mandat, développant son chiffre d'affaires de 2,1 millards de dollars en 2005 à 8,7 milliards de dollars en 2016. Il a fait d'Expedia la plus grande agence de voyage aux États-Unis, détenant des sites de voyage comme Hotels.com, Orbitz, Trivago, HomeAway, Travelocity ainsi que des sites de locations saisonnières, de location de voitures etc. 

Khosrowshahi est né en Iran mais est arrivé enfant aux États-Unis, a grandi dans l'Etat de New York et est citoyen américain. Il a un diplôme de génie électrique de l'université de Brown, selon son profil LinkedIn, et avant de diriger Expedia, il était le directeur financier d'IAC, le conglomérat internet et médias présidé par Barry Diller. IAC a racheté Expedia en 2003, et l'a laissée entres les mains de Khosrowshahi en 2005.  

Il n'a pas peur de dire le fond de sa pensée

Avant d'atterrir à IAC, Khosrowshahi était dans la finance et a travaillé pour la banque d'investissement Allen & Co pendant sept ans.

Il a la réputation d'être un bon leader, d'après sa notation sur Glassdoor, avec un taux d'approbation de 93%.

Khosrowshahi est réputé pour sa forte conviction de comment la technologie est partout. Par exemple, il a récemment développé une obsession pour la recherche vocale et utilise plusieurs assistants vocaux chez lui, a-t-il confié à Leslie Hook du Financial Times le mois dernier. Il imagine qu'un jour, on pourra réserver un itinéraire de voyage en entier avec sa voix. 

Il ne craint pas non plus de d'exprimer son opinion contre le président Trump, dont les politiques d'immigration ont créé de l'incertitude dans l'industrie touristique. 

Après que les suprémacistes blancs ont défilé à Charlottesville, et que Trump a été lent à les condamner pour la violence qui s'est ensuivi, Khosrowshahi a tweeté: "Je continue d'attendre le moment où notre président se montrera à la hauteur de ses fonctions, et il échoue, continuellement."

Sa volonté d'être franc à propos de la politique n'est probablement pas si surprenante. Il est après tout au conseil d'administration de The New York Times Company. Il siège aussi au conseil du site des fans de vêtements de sport Fanatics et d'Expedia.

Version originale: Julie Bort/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Uber recrute le patron d'Expedia Dara Khosrowshahi pour être son nouveau DG

VIDEO: Comment Comic Con est devenu un phénomène mondial