Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Le fondateur d’une startup spécialisée dans l’intelligence artificielle a une explication simple aux coups de folie des robots

Le fondateur d’une startup spécialisée dans l’intelligence artificielle a une explication simple aux coups de folie des robots
© Wikimedia Commons/Adrian Baer

Les algorithmes ont beau avoir été créés par l'Homme, ils fonctionnent de manière très différente.

C'est le sujet abordé par Rand Hindi, fondateur et DG de la plateforme Snips, lundi 23 janvier dans les locaux de la Cnil:

"En moyenne, les intelligences artificielles font beaucoup moins d'erreurs, mais elles font des erreurs que ne feraient jamais les humains", a-t-il souligné.

Rand Hindi a pris comme exemple le tragique accident entre une voiture autonome Tesla et un camion en mai 2016, dans lequel le conducteur Tesla Joshua Brown a trouvé la mort.

"La voiture a fait un choix qu'un humain n'aurait pas fait", a-t-il précisé.

Dans cet accident, le véhicule Tesla S de 2015 qui roulait en mode "pilotage automatique" s'est encastré dans un camion qui tournait vers la gauche à une intersection.

Business Insider US

La Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) organisait le 23 janvier 2017 à Paris deux débats sur le thème "Ethique et numérique : les algorithmes en débat".

Ces conférences faisaient suite à la publication d'un sondage mené par l'Ifop pour la Cnil qui montrait que si 83 % des Français ont "déjà entendu parler des algorithmes", ils sont 52% à ne "pas savoir précisément de quoi il s’agit".

Rand Hindi a fondé Snips en 2012 avec deux autres chercheurs français. La startup utilise des algorithmes pour déterminer la probabilité de certains événements (météo, l'affluence dans les trains, etc). Elle a levé 5,6 millions d'euros en 2015.

A terme, son objectif est que les objets connectés soient "suffisamment intelligents pour ne plus être intrusifs", avait-il expliqué en 2015 au Monde.

Business Insider
Découvrir plus d'articles sur :