Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Les 11 pays qui savent le mieux développer, attirer et garder les talents pour leurs entreprises

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Les 11 pays qui savent le mieux développer, attirer et garder les talents pour leurs entreprises
© Soren Andersson/TT News Agency/via REUTERS

Le Centre de compétitivité mondiale de la haute école de management IMD à Lausanne (Suisse) vient de publier l'édition 2017 de son classement des talents mondiaux.

Cette année, deux pays supplémentaires sont évalués par cet indice: Chypre et l'Arabie Saoudite. Il évalue dans quelle mesure ces 63 pays sont capables de développer, d'attirer et de garder les meilleurs talents pour leurs entreprises.

La note globale — qui va de 0 à 100 — a été obtenue en croisant trois critères: l'attractivité du pays — liée au coût et à la qualité de vie, les salaires, les taux d'imposition ou encore la motivation des salariés; sa réactivité, qui jauge la disponibilité et la qualité des compétences; et sa capacité d'investissement et de développement.

La France occupe la 27e place au classement général, gagnant une place par rapport à 2016. Elle obtient son meilleur score dans la catégorie "investissement et développement".

Découvrez les 11 pays qui savent le mieux développer, attirer et garder les meilleurs talents pour leurs entreprises, selon l'indice 2017 de l'IMD de Lausanne.

11. Canada: 77,99 — Le pays a gagné une place en un an, se démarquant notamment par son attractivité mais reste loin derrière en terme d'investissement (22e).

REUTERS/Chris Helgren

10. Luxembourg: 78,46 — Le petit pays d'Europe perd une place dans chacune des catégories, parvenant tout de même à rester dans le top 10.

Reuters/Eric Vidal

9. Suède: 79,04 — Le pays dégringole de cinq places en raison notamment d'une forte baisse de son attractivité expliquée dans le rapport par le taux d'impôt sur le revenu.

Soren Andersson/TT News Agency/via REUTERS

8. Allemagne: 79,87 — Le pays progresse dans tous les secteurs, salué par ses bons scores dans l'apprentissage et la rémunération du management.

REUTERS/Michaela Rehle

7. Norvège: 82,41 — Status quo par rapport à 2016 pour la Norvège qui domine encore dans les critères de qualité de vie, de motivation au travail et de compétences des salariés.

Reuters

6. Pays-Bas: 82,86 — Le pays progresse de deux places, avec des progrès remarqués dans les infrastructures de santé et dans les connaissances universitaires.

REUTERS/Yves Herman

5. Finlande: 83,18 — Le pays demeure en avance sur le plan de l'investissement et dans sa capacité à satisfaire les besoins des talents (éducation, compétences, etc.). Le coût de la vie et le haut niveau des taxes le maintiennent en revanche en dehors du podium.

com/Tommi Saltiola

4. Autriche: 83,63 — L'Autriche progresse encore cette année, dans pratiquement tous les indicateurs et spécialement dans la formation des salariés, la qualité de vie et la rémunération du management.

REUTERS/Dominic Ebenbichler

3. Belgique: 83,80 — La Belgique se maintient malgré un recul en investissement et en réactivité. Elle fait la différence par ses infrastructures de santé et les dépenses consenties pour les écoliers.

REUTERS/Danish Siddiqui

2. Danemark: 89,36 — Le Danemark conserve sa place de leader en investissement, tout en progressant légèrement dans la sécurité et les droits de propriété privés.

Flickr/Colville-Anderson

1. Suisse: 100 — Le pays demeure en tête de ce classement d'une année sur l'autre, notamment dans les domaines de la formation professionnelle ou de la rémunération. En revanche, le coût de vie y est toujours extrêmement cher.

Soccer Football - 2018 World Cup Qualifications - Europe - Northern Ireland vs Switzerland - National Stadium, Belfast, Britain - November 9, 2017 Switzerland fans Action Images via Reuters/Jason Cairnduff
Découvrir plus d'articles sur :