Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Le groupe britannique qui fait les préservatifs Durex rachète un spécialiste américain d'aliments pour bébés pour 16,6 Mds$

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Le groupe britannique qui fait les préservatifs Durex rachète un spécialiste américain d'aliments pour bébés pour 16,6 Mds$
© YouTube/Yuh

Le groupe britannique Reckitt Benckiser, qui possède entre autres les préservatifs Durex et l'antalgique Nurofen, a annoncé le rachat du spécialiste américain de nutrition infantile Mead Johnson Nutrition pour 16,6 milliards de dollars (15,6 milliards d'euros).

Reckitt versera 90 dollars par action Mead Johnson, soit une prime de 30% sur le cours de clôture de celle-ci la veille de l'annonce des négociations, la semaine dernière.

Ce prix représente 17 fois l'Ebitda par action Mead Johnson attendu en 2017, selon les analystes de Wells Fargo. Nestlé avait payé un multiple de 20 pour l'acquisition de Wyeth en 2012 et Danone un multiple de 22 pour Numico en 2007.

Mead Johnson, qui produit la gamme d'aliments pour bébé Enfamil, était considéré comme un cible potentielle depuis sa scission d'avec le laboratoire pharmaceutique Bristol-Myers Squibb en 2009.

Le groupe a une forte présence sur les marchés asiatiques et latino-américains marqués par une croissance démographique soutenue.

Reckitt n'était pas considéré comme un des acquéreurs les plus probables en raison de la faible part de son activité dans l'alimentaire et de son absence totale du marché de la nutrition infantile.

Les spéculations autour d'une offre de Nestlé avaient resurgi récemment dans la presse mais les activités de nutrition infantile du groupe suisse étaient susceptibles de soulever des obstacles en termes de concurrence.

Découvrir plus d'articles sur :