Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Il y a des propositions dans le dernier rapport de l'OCDE sur la France qui devraient alerter les artisans et réjouir les profs et les soignants

Il y a des propositions dans le dernier rapport de l'OCDE sur la France qui devraient alerter les artisans et réjouir les profs et les soignants
© REUTERS/Philippe Wojazer

Comment amplifier le redémarrage de l'économie française? L'Organisation pour la coopération et le développement économiques (OCDE) a quelques idées qu'elle a soumis au gouvernement à travers son rapport sur l'économie de la France, publié jeudi 14 septembre.

Parmi les mesures suggérées par l'OCDE, il y a des propositions qui — si appliquées — auraient un effet immédiat sur le quotidien de certaines professions. Parfois bénéfique, parfois plus inquiétant.

Les voici:

Artisans et restaurateurs — Pour l'OCDE, il faudrait "éliminer les taux réduits de TVA", dont bénéficient aujourd'hui notamment le bâtiment et la restauration, et relever plutôt les taxes environnementales.

REUTERS/Regis Duvignau

Professionnels de santé — "Augmenter la rémunération des professionnels de santé liée à la prévention et au traitement des maladies chroniques (...) permettrait de réduire le nombre de soins, des ordonnances et de la vente de médicaments", suggère l'OCDE.

REUTERS/Philippe Lopez

Enseignants — Les économistes de l'OCDE conseillent aussi "d'offrir des salaires et des carrières attractifs aux professeurs excellents qui travaillent dans des écoles accueillant de nombreux élèves issus de milieux défavorisés". Ceci devrait favoriser "un développement inclusif des compétences et de l'emploi".

REUTERS/Eric Gaillard
Business Insider
Découvrir plus d'articles sur :