Le jeu le plus attendu de l'année arrive ce vendredi 26 octobre.

"Red Dead Redemption 2" est le prochain jeu à succès de Rockstar Games, l'éditeur de "Grand Theft Auto" — et c'est un événement aussi important qu'il le laisse paraître.

"Grand Theft Auto V" a été lancé il y a plus de cinq ans. "Red Dead Redemption 2" est le premier jeu de Rockstar depuis "GTA V". Il est présenté comme le jeu le plus grand et le plus ambitieux jamais conçu par Rockstar. Pas de pression!

C'est avec tout ce contexte que j'ai abordé avec enthousiasme une récente occasion de jouer à "Red Dead Redemption 2" dans les bureaux de Rockstar à Manhattan. Je suis sorti de l'expérience avec beaucoup à dire.

>>>> Découvrez l'univers Business Insider France sur Instagram <<<<

1. Avec "Red Dead Redemption 2", Rockstar Games tente quelque chose de nouveau, même si ça semble familier.

Lorsque "Grand Theft Auto III" est arrivé sur PlayStation 2 en 2001, il s'agissait d'un jeu sans précédent. Il a popularisé le concept de monde ouvert — jeux dans lesquels les joueurs étaient libres de voyager dans des environnements massifs non linéaires ("GTA III" avait un monde ouvert inspiré de New York City appelé Liberty City). Ce fut un succès retentissant, inspirants des imitations (vous souvenez-vous de la série "True Crime"?) Et des suites sur près de deux décennies.

Depuis "GTA III", les projets de Rockstar ont réitéré ce concept original: des jeux à un seul joueur avec une base narrative et qui se déroulent dans des environnements complexes ouverts, qu'il s'agisse d'une version de Miami dans les années 1980 ou de l'Ouest américain au tournant du 20ème siècle. A chaque fois, il s'agit d'un jeu d’action à la troisième personne se déroulant dans un monde ouvert.

"Grand Theft Auto V", de 2013, est l'exemple le plus récent: un beau jeu d'action à la troisième et première personne se déroulant dans une version contemporaine de Los Angeles (appelée Los Santos) et ses environs. "GTA V" a bien sûr ajouté un concept multijoueur en ligne robuste à celui du jeu en monde ouvert — un mode similaire est prévu sur "Red Dead Redemption 2", mais ce sera après le lancement — mais il reste une autre itération de la formule suivie par Rockstar depuis presque 20 ans.

"Red Dead Redemption 2" vise à briser cette tradition.

C'est le premier jeu de Rockstar destiné à faire progresser le genre — le genre que Rockstar a créé en premier lieu. Et il le fait en rendant interactif tout ce qui se trouve dans son vaste monde, même les éléments qui paraissent banals dans un autre jeu.

2. Chaque personnage est une interaction potentielle.

Dans "Red Dead Redemption 2", vous pouvez interagir avec chaque personne. Si si!

Et je ne parle pas seulement de coups de poing, de pied et de piétinement à cheval: vous pouvez saluer, cajoler ou calmer tous les personnages présents dans le monde. Chaque personne que votre personnage rencontre est une interaction potentielle.

Peut-être que vous voulez juste dire bonjour? Allez-y. La personne peut répondre en vous disant d'aller directement en enfer. Ou peut-être qu'il ou elle va juste vous faire signe!

Pire encore, les personnes que vous voyez peuvent avoir un avis sur vous dès le début. Alors que je traversais une petite ville en tant qu'Arthur Morgan, un homme qui se tenait à côté d'un saloon m'a crié dessus. Il s'avère que j'avais récemment participé à une bagarre dans un bar et fait quelque chose de moins qu'honorable. Cet homme — un parfait inconnu — était là à me crier dessus, alertant tout le monde que j'avais fait quelque chose de peu glorieux.

J'avais quelques options: je pouvais essayer de le calmer; Je pouvais l'ignorer; ou je pouvais devenir agressif. Il s'avère que cet inconnu à la langue bien pendue n'avait pas grand-chose à dire quand Arthur a pointé son arme sur son visage.

Mais même cet acte a eu des conséquences, comme j'avais intimidé quelqu'un avec une arme et que beaucoup de gens avaient vu, la loi était contre moi. Alors j'ai quitté la ville.

3. Votre revolver n'est pas toujours la solution.

Je n'avais pas besoin de sortir mon arme contre cet étranger, mais le simple fait de la sortir et de la pointer — aucune balle tirée — a suffi pour mettre fin à une éventuelle altercation.

Il existe toute une mécanique dédiée à la gestion de votre arme, et ce pour une bonne raison: les gens réagissent différemment selon que votre arme soit sortie ou non.

Plutôt que de sortir votre arme, vous pouvez vous concentrer sur les individus, ce qui offre alors plusieurs options différentes. Vous pouvez aussi sortir votre arme et voir ce qui se passe, mais, comme dans la vraie vie, c'est une très mauvaise façon de dire bonjour.

C'est un ajout nouveau, et les implications sont importantes: l'interaction avec le monde de "Red Dead Redemption 2" devient ainsi moins binaire. Vous avez plus de moyens d'interagir que de simplement vous dire "est-ce que je tue cette personne ou non?".

Et c'est significatif! Cela donne l'impression que le monde du jeu prend vie.

4. La façon dont les personnages vous répondent dépend de plusieurs choses: votre apparence, votre odeur, votre réputation, votre tenue, etc.

Comme vous pouvez le voir ci-dessus, Arthur Morgan est habillé dans des vêtements typiques du Far-West, assez standard. Il n'est pas recouvert de boue après avoir passé des semaines dans la nature, ni du sang de ses ennemis, il n'a pas non plus de masque de bandit avec son fusil dehors.

Au lieu de cela, il ressemble à un gars relativement normal (du moins pour la période). En tant que tel, ses interactions avec les gens à ce porche semblent être relativement amicales.

Mais s'il était là avec son arme dégainée, couvert de sang, ces personnes auraient quelque chose à dire à ce sujet. Peut-être qu'il pourraient se dire: "Je ne voudrais pas avoir de problème avec ce type". Ou peut-être ne voudront-ils pas faire affaire à vous parce qu'ils craignent pour leur vie. Ils pourraient juste s'enfuir.

Plus que jamais, Rockstar souhaite faire du monde de "Red Dead Redemption 2" un monde vivant qui réponde à votre façon de jouer. Cela signifie que vous allez entendre une variété de choses et fair l'expérience de diverses réactions, en fonction de votre façon de vivre en tant qu'Arthur.

Pendant mon temps avec le jeu, j'ai entendu toutes sortes de choses hilarantes de la part des habitants— beaucoup trop crues pour être partagées. Je vous laisse en faire l'expérience de vous-même.

>>>> Découvrez l'univers Business Insider France sur Instagram <<<< 

5. Dans "Red Dead Redemption 2", il n'y a pas de mission "principale" ou "secondaire" — juste des choses à faire.

Dans beaucoup de grands jeux en monde ouvert — pensez à "Assassin's Creed", "God of War", etc. — il y a des missions "principales" et des missions "secondaires". Plusieurs fois, elles sont carrément inscrits dans une liste, ce qui peut donner l'impression de jouer à ces jeux comme on remplit une to-do list.

"Red Dead Redemption 2" traite ce concept différemment.

Il y a une histoire principale, et il y a des choses que vous pouvez faire qui n'affecteront pas directement cette histoire principale. Donc, dans ce sens, il y a une délimitation entre les missions principales et les missions secondaires, mais cette division n'est pas aussi explicite que d'habitude. Aucune liste. Aucune carte remplie d'icônes répétées, en attente d'être cochée.

Au lieu de cela, le jeu ne m'a montré que quelques icônes sur ma carte qui feraient progresser l'histoire principale.

Sur le chemin, comme c'est souvent le cas dans les jeux de Rockstar, j'ai découvert d'autres choses à faire: chasser les dizaines d'animaux du jeu, aider un étranger dans le besoin ou autre chose. Ces histoires sont tout aussi susceptibles d'être de grandes expériences interactives que les missions principales.

Ainsi, Rockstar fait évoluer intentionnellement le concept de mission dans les jeux solo. C'est l'un des nouveaux piliers de l'approche multiforme de Rockstar pour transformer les jeux à monde ouvert en quelque chose qui ressemble davantage à une expérience vécue qu'à une série d'objectifs avec un contexte narratif.

6. Vous jouez l'histoire d'Arthur Morgan dans "Red Dead Redemption 2", et seulement celle d'Arthur Morgan — il n'y a pas de changement de personnages, comme dans "GTA V".

"Red Dead Redemption 2" est la première suite directe de Rockstar, bien qu'il ne s'agisse pas d'une suite, mais d'un prequel — l'action du jeu est située en 1899, des années avant les événements de "Red Dead Redemption".

Au lieu de traquer et d'éliminer le gang Van der Linde, Arthur Morgan est un membre important et loyal du gang. Dans "Red Dead Redemption 2", vous incarnerez sa quête du bonheur dans l'Ouest américain — pour le meilleur ou pour le pire.

Peut-être que vous êtes un monstre sans morale. Vous êtes peut-être davantage du type John Wayne, appliquant des choix moraux en noir et blanc au monde qui vous entoure. Peut-être que vous êtes quelque part au milieu! C'est à vous de décider.

Le jeu suit l'histoire d'Arthur Morgan, mais c'est à vous de voir comment cette histoire se déroule.

7. Arthur fait partie d'un important gang — plus de 20 personnes — qui voyage d'un endroit à un autre avec vous.

Pour Arthur Morgan, le gang des Van der Linde est une famille. Dutch a trouvé Arthur alors qu'il était encore adolescent et vivait dans la rue. Il l'a aidé à devenir le cow-boy grisonnant qu'il est lorsque le jeu commence.

Ainsi, Arthur est très fidèle au gang, et leur camp est comme sa maison.

Ce gang est un groupe de personnes itinérantes qui parcourent avec vous le monde de "Red Dead Redemption 2" — une sorte de camp mobile où vous pouvez vendre des objets, échanger avec des gens, prendre un café (vraiment!), et de nombreux autres trucs.

C'est là que vous partagerez des histoires autour du feu de camp, profiterez des temps morts entre les braquages de train et les braquages de banque. Comme les quelques villes que j'ai rencontrées, le camp est vivant — les gens vivent leur vie, et vous pouvez interagir ou non.

8. "Red Dead Redemption 2" est un road trip.

Dans "Red Dead Redemption 2", en 1899, le gouvernement américain et les entreprises privées se rapprochent de l'Ouest. Les gangs de hors-la-loi, comme les Van der Linde, sont poursuivis, souvent par des membres de gang devenus marshals.

L’Amérique se modernise et les gangs de cow-boys vont rapidement faire partie du passé.

Après un vol raté, le gang des Van der Linde est en fuite. C'est l'étincelle qui déclenche les événements de "Red Dead Redemption 2". Mais c'est le symbole d'un plus grand changement dans la société américaine — qui s'éloigne du temps du Far West et entre dans celui des barons voleurs et du Guilded Age (période dorée).

A cette fin, le "monde ouvert" de "Red Dead Redemption 2" est l'Amérique elle-même. Mais, comme dans les jeux "Grand Theft Auto" et le premier "Red Dead Redemption", ne vous attendez pas à voir beaucoup d'exemples directs.

Par exemple, il y a une version de la Nouvelle-Orléans (ci-dessus), mais elle s'appelle Saint Denis (du nom du premier évêque de Paris).

9. Les chevaux sont une part importante du jeu, et plus qu'un moyen de transport.

Tout comme le lien qu'Arthur établit avec son gang, et la réputation qu'il porte avec lui partout où il va, un lien est constamment créé entre Arthur et son cheval.

En termes de gameplay, cela se joue de manière extrêmement pertinente: votre cheval est comme un coffre transportable.

Arthur ne peut avoir qu'un nombre limité d'armes à feu et de fournitures sur lui. En fait, tout ce que porte Arthur se reflète visuellement sur sa personne. S'il a un revolver à la ceinture, vous pouvez le voir. S'il porte un arc dans son inventaire, il est attaché dans son dos.

Et cela signifie qu'Arthur est limité au transport de plusieurs choses à la fois — c'est pourquoi il est si pratique que votre cheval puisse transporter un fusil de rechange, une carcasse d'animal, ou les deux. C'est un mécanisme subtil qui, comme beaucoup de choses que j'ai déjà décrites, contribue à l'immersion et à la crédibilité.

Le fait que le cheval d'Arthur soit si essentiel à sa compétence en matière de fusillades comporte un risque majeur: son cheval peut mourir au combat. Et si cela se produit, vous devrez en trouver un nouveau pour Arthur, puis recommencer le processus de création de liens.

(Ne vous inquiétez pas: vous ne perdez pas les armes de votre cheval. Elles peuvent être emportées avec la selle et placées sur un autre animal.)

10. Un système météo dynamique apporte la pluie torrentielle, le soleil brûlant, et les tempêtes de neige au territoire du jeu, représentant une vaste partie des Etats-Unis.

Juste avant qu'on me donne la manette pour commencer à explorer une première partie de "Red Dead Redemption 2", il a commencé à pleuvoir. Il y avait tellement de brouillard que les villes voisines signalées par les attachés de presse de Rockstar n'étaient pas visibles. Et Arthur était clairement en train de devenir trempé.

Ce n'était pas prévu (du moins autant que je sache) — c'est dû au système météorologique "dynamique" du jeu. Ce que cela signifie pour vous, c'est que la météo est aléatoire, comme dans la vraie vie. Un jour il fait beau; le lendemain il pleut. C'est la vie. Et cela se reflète dans "Red Dead Redemption 2." La même chose peut être dite pour le cycle jour/nuit. L'horloge tourne toujours, reflétant la rotation de la Terre autour du soleil.

C'est loin d'être révolutionnaire dans un monde ouvert, mais c'est plus joli que jamais dans "Red Dead Redemption 2". Il y a également des effets de jeu importants, tels que la boue provoquée par la pluie, ce qui rend Arthur beaucoup plus sale et qui aura plus besoin d'un bain s'il choisit d'interagir avec les habitants.

11. Le monde de "Red Dead Redemption 2" est riche d'une flore et d'une faune que vous pourrez recenser dans votre collection.

Au-delà d'interagir avec les gens, de chasser les animaux et de tisser des liens avec votre cheval, il existe un côté studieux chez Arthur Morgan.

En vous concentrant sur un sujet — un bison à proximité, par exemple — et en choisissant l'option "Étude", vous pouvez ajouter ce sujet à un catalogue en cours. Plus spécifiquement, Arthur est en train de mettre sur pied un "Catalogue zoologique des créatures de la Terre".

Si cela ressemble à un almanach à l'ancienne, ce n'est probablement pas un accident. Les pages sont remplies de magnifiques illustrations dessinées à la main (voir ci-dessus). Étant donné qu'il existe 200 types d'animaux dans le jeu — sans parler des plantes —, il ne serait pas étonnant de voir beaucoup de joueurs se transformer en encyclopédistes lorsque "Red Dead Redemption 2" sortira le 26 octobre.

12. Préparez-vous à voler

Arthur Morgan est un homme armé dans une bande de hors-la-loi. Ce gang survit en volant et en volant — beaucoup de vols et de vols. Étant donné que nous parlons du Far West, cela signifie sauter dans un train ou se précipiter dans une banque et braquer une arme au visage d'un inconnu.

Pendant le temps que j'ai passé avec "Red Dead Redemption 2" chez Rockstar, j'ai assisté à un tel vol de train.

Cela a commencé avec une dynamite défectueuse, qui était censée faire dérailler un train et donner le coup d'envoi au braquage. Lorsque la dynamite n'explose pas, Morgan et deux de ses collègues hors-la-loi sont obligés de sauter dans le train en marche et de l'arrêter eux-même.

Cela commence par une fusillade sur le toit du train — où Arthur se fait fracasser le visage avec une pelle — et se poursuit dans les wagons tandis qu'Arthur se dirige de l'arrière vers l'avant. Au moment où Arthur arrête le train, il ne reste plus qu'une poignée de gardes à descendre, alors que ses collègues membres de la bande débarquent et épongent les traînards.

Ce qui manque à cette description, bien sûr, c'est la tension cinématographique qui saisit toute la scène. C'est le type de réalisation narrative élaborée qui a fait le succès de Rockstar.

Version originale: Ben Gilbert/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Le studio derrière 'Red Dead Redemption' et 'Grand Theft Auto' est impliqué dans une controverse — voici ce qu'il y a à savoir

Voici pourquoi compter ses calories pour perdre du poids ne sert à rien