Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Reed Hastings, le patron de Netflix, donne une énorme somme à plusieurs universités noires

Reed Hastings, le patron de Netflix, donne une énorme somme à plusieurs universités noires
Reed Hastings, PDG et cofondateur de Netflix, en 2017. © Chris Ratcliffe/Bloomberg via Getty Images

Le patron de Netflix, dont la fortune est estimée à 4,9 milliards de dollars selon Forbes, met la main au portefeuille pour soutenir la communauté noire. Reed Hastings et sa femme Patty Quillin vont offrir 120 millions de dollars à des universités traditionnellement noires, ont-ils annoncé mercredi 17 juin. "Nous avons tous les deux reçu le privilège d'une belle éducation et nous voulons aider plus d'étudiants, particulièrement des étudiants de couleur, à recevoir le même excellent début dans la vie", ont-ils déclaré dans un communiqué.

Au moment où des centaines de milliers de manifestants défilent aux Etats-Unis depuis des semaines pour dénoncer les violences policières et plus largement le racisme systémique, de nombreuses entreprises ont publiquement pris des mesures de soutien au mouvement Black Lives Matter. Les 120 millions seront répartis également entre Spelman, Morehouse College, deux universités d'Atlanta, et le United Negro College Fund. Ils doivent permettre de financer des bourses de 4 ans pour des dizaines de nouveaux étudiants sur les dix prochaines années.

Ces universités "ont des résultats spectaculaires et pourtant elles sont désavantagées en termes de dons financiers. Les capitaux blancs sont généralement attribués de façon prédominante à des institutions blanches, ce qui perpétue la séparation des capitaux", remarque le couple.

Apple a récemment lancé une initiative dotée de 100 millions de dollars pour lutter contre le racisme systémique, et Google va verser 275 millions pour aider les artistes noirs sur YouTube, participer au financement de petites entreprises afro-américaines et d'autres projets visant à soutenir la communauté.

A lire aussi — Netflix, McDonald's, Nike... Ces entreprises ont pris des engagements suite à la mort de George Floyd

Découvrir plus d'articles sur :