Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Le DG de Netflix indique qu'il ne diffusera plus de 'publicité' entre les épisodes après les plaintes des utilisateurs

Le DG de Netflix indique qu'il ne diffusera plus de 'publicité' entre les épisodes après les plaintes des utilisateurs
© YouTube/Netflix
  • Cet été, Netflix a testé la diffusion de bandes annonces promotionnelles pour d'autres programmes entre les épisodes d'une même série.
  • De nombreux utilisateurs s'en sont plaint et ont menacé de résilier leur abonnement.
  • Reed Hastings, le DG de Netflix, indique ce jeudi 27 septembre qu'il n'y aurait plus de "publicité" entre les épisodes.

La nouvelle avait scandalisé les utilisateurs cet été. Les déclarations du DG de Netflix ce jeudi 27 septembre devraient les rassurer.

En visite en France, Reed Hastings est revenu sur le test réalisé par la plateforme qui consistait à diffuser une bande annonce pour un autre programme entre les épisodes d'une même série.

"Même si ce n'était pas de la publicité à proprement parler, ça avait l'air d'être de la publicité", indique le DG de Netflix, interrogé par plusieurs médias dont Numerama. "Nos abonnés paient pour une plateforme sans publicité, et c'est ce qu'on leur donne."

Mi-août, la plateforme de SVOD se justifiait en expliquant tester la "diffusion de recommandations entre les épisodes" afin d'aider les "membres à découvrir plus rapidement des histoires qu'ils vont pouvoir aimer". Mais de nombreux utilisateurs se sont plaint de ces spots intrusifs entre leurs épisodes et ont menacé de résilier leur abonnement.

"Hey Netflix, mettre des pubs pour tes autres programmes entre les épisodes de quelque chose que je regarde ruine l'intérêt de Netflix. Cela me donne envie de passer à un autre service. Arrêtez s'il vous plait", écrivait par exemple un utilisateur de Twitter.

La société a pour habitude de conduire des tests pour voir comment ses utilisateurs réagissent. En juillet, Netflix proposait ainsi une nouvelle grille tarifaire à certains utilisateurs, avec un tarif "Ultra" à 16,99 ou 19,99 euros. Elle n'est aujourd'hui plus visible.

Business Insider
Découvrir plus d'articles sur :