Snapchat refait le design de son appli — le CEO Evan Spiegel admet qu'elle est trop difficile à utiliser

Le CEO de Snap, Evan Spiegel. Getty

  • Snap a annoncé le 7 novembre prévoir une refonte du design de Snapchat, son produit principal. 
  • Le CEO de Snap, Evan Spiegel a déclaré que les utilisateurs lui avaient dit que l'appli Snapchat était "compliquée à comprendre" et "difficile à utiliser."
  • La refonte de l'appli peut poser un risque pour Snap puisque l'entreprise ne sait pas encore "comment le comportement de [sa] communauté va changer."

Le fondateur de Snapchat a admis que l'appli de l'entreprise était trop difficile à utiliser et a promis de refaire son design, une annonce étonnante qui vise à abandonner une de ses caractéristiques essentielles moins d'un an après son introduction en Bourse. 

"Une chose que nous avons entendue au fil des années est que Snapchat est compliquée à comprendre ou difficile à utiliser, et notre équipe travaille pour y remédier", a dit le fondateur et CEO de Snap, Evan Spiegel lors de la conférence téléphonique avec les analystes mardi 7 novembre, "Par conséquent, nous sommes actuellement en train de refaire le design de notre appli pour la rendre plus facile à utiliser." 

Spiegel a admis que la refonte pourrait initialement avoir un impact négatif sur Snap.

"Nous ne savons pas encore comment le comportement de notre communauté va changer quand ils commenceront à utiliser notre appli mise à jour," a prévenu Spiegel. "Nous sommes disposés à prendre ce risque pour ce que nous pensons être très bénéfique pour notre entreprise."

Cette action est un aveu important qui montre que l'appli Snapchat, célèbre pour son design qui laisse souvent perplexe les utilisateurs plus âgés, pose désormais problème à l'entreprise cotée en Bourse et exposée aux attentes des investisseurs sur sa croissance.

Cette annonce arrive alors que Snap a publié des résultats désastreux au troisième trimestre, marqués par un ralentissement de la croissance de sa base d'utilisateurs, et une charge exceptionnelle de 40 millions de dollars liées aux surestimations de la demande pour ses lunettes Spectacles. L'action Snap a perdu plus de 16% dans les échanges après-Bourse hier. 

Un nouveau flux de contenu 

Snapchat

Spiegel n'a pas précisé quand l'appli avec son nouveau design serait lancée, durant la conférence téléphonique après l'annonce des résultats hier. 

"Nous passons beaucoup de temps à étudier l'évolution des flux de contenus sur mobile," a-t-il dit, faisant référence aux concurrents Twitter et Facebook. 

Il a indiqué que le fil d'actualité "se basant sur les amis" de Facebook était un produit qui limite la quantité de nouveaux contenux que les utilisateurs peuvent recevoir. 

"Il y a vraiment ici une formidable opportunité pour une autre évolution du flux de contenu qui répond à certains défauts du flux se basant sur les amis", a dit Spiegel.

La refonte de l'appli aurait pour but de faciliter la découverte de contenus sur la plateforme et de donner aux utilisateurs une expérience plus personnalisée, dit Snapchat. Les utilisateurs auront à terme leur propre expérience des Stories grâce au machine learning, mais "sans compromettre l'intégrité éditoriale des Stories de la plateforme", écrit Spiegel. 

Mais l'intention de revoir le design comporte un risque important, celui de détourner les utilisateurs adolescents qui représentent le public principal de Snapchat. 

Interrogé à ce sujet pendant la conférence téléphonique, Spiegel a dit que la refonte sera testée en interne et avec des utilisateurs avant d'être lancée. 

"Nous ne savons pas ce que cela va donner", a-t-il dit. 

Mais Spiegel a ajouté "qu'avec le temps nous avons appris à ne pas avoir peur de faire de grands changements sur le produit si nous pensons qu'ils sont dans l'intérêt de notre communauté."

Version originale: Avery Hartmans/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Snap Inc. déçoit les investisseurs pour le 3e trimestre consécutif — l'action s'effondre

Une chercheuse en astronomie explique comment un seul débris spatial pourrait bouleverser notre quotidien