Rentrée scolaire : acheter ses fournitures en ligne sur Amazon ou Cdiscount n'est pas moins cher

Carrefour et E.Leclerc sont les grands gagnants de cette étude sur le prix des fournitures scolaires. Pixabay/webandi

C'est la rentrée aujourd'hui pour des millions d'élèves français. Si vous êtes parents, vous avez certainement vécu l'un des événements marquants de l'été de votre enfant : l'achat des fournitures scolaires. Le cabinet Simon-Kucher & Partners a réalisé chaque semaine depuis juin dernier des relevés de prix sur 9 000 références dans onze enseignes de la grande distribution et sur certains sites de e-commerce pour étudier les prix proposés. Révélés par LSA, les résultats de cette enquête ne sont pas si évidents : si E.Leclerc et Carrefour se révèlent sans surprise les moins chers, les commerçants en ligne analysés affichent en revanche des prix chers et peu stables.

L'étude s'est penchée sur cinq acteurs de la grande distribution (Auchan, Carrefour, Casino, E.Leclerc et Monoprix), trois chaînes spécialistes (Bureau Vallée, Cultura et Office Dépôt) et trois sites de vente en ligne (Amazon, Cdiscount et Rue du Commerce). Ainsi, E.Leclerc et Carrefour se démarquent nettement de leurs concurrents en affichant des prix moins élevés de 27% et 25% que la moyenne des acteurs. C'est Auchan qui occupe la troisième place du podium, devant Casino et Monoprix.

Vous ne paierez pas moins cher en faisant vos courses de rentrée très tôt

Les magasins spécialisés continuent leur développement en se positionnant eux aussi dans la guerre des tarifs : leurs prix moyens ne sont que de 9% plus élevés par rapport à la moyenne des grandes surfaces alimentaires. Bureau Vallée et Office Dépôt sont ceux qui jouent le plus le jeu des prix, Cultura étant pour sa part un peu plus cher que ses deux concurrents. La grande surprise de ce classement provient des acteurs du e-commerce qui présentent des prix très chers, peu stables et pas toujours très cohérents. Selon le cabinet Simon-Kucher & Partners : "Les e-commerçants occupent un positionnement particulier avec, d'une part, des prix exorbitants pour certains articles (...) et d'autre part, des tarifs sensiblement inférieurs à la concurrence sur d'autres (Amazon et Cdiscount sont leaders sur les gros articles)". Rue du Commerce est encore plus mal classé, bon dernier niveau prix de cette étude.

Deux autres enseignements sont à tirer de ce classement : les produits de marque distributeur offrent un réel écart puisqu'ils sont en moyenne 48% moins chers que leurs équivalents en marque nationale. Sur un panier moyen de 32 articles de fournitures scolaires, on atteint 82€ pour les marques de distributeur contre 158€ pour les marques nationales.

Dernier point, comme l'année précédente, l'étude démontre qu'il n'est pas utile financièrement de faire ses courses de rentrée scolaire le plus tôt possible. Ce serait même plutôt l'inverse avec notamment de fortes promotions sur les derniers jours avant la rentrée qui permettent d'acheter les fournitures au meilleur prix.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Les 11 postes de dépenses les plus importants pour les étudiants à la rentrée

Voici comment Jeff Bezos, l'homme le plus riche du monde, dépense sa fortune