• Quelle que soit la fête que vous célébrez, les occasions spéciales sont souvent un moment pour les gens de se réunisr autour de la table pour profiter d'un festin de fêtes.
  • Les gens célèbrent Noël partout dans le monde, mais ils ne mangent pas tous une dinde et du foie gras.
  • Les Coréens célèbrent le festin des récoltes, et les Iraniens font de même pour leur Nouvel An persan.
  • Les musulmans et les juifs s'abstiennent de manger pendant leurs fêtes respectives, mais ils attendent avec impatience leurs repas traditionnels lorsqu'ils rompent le jeûne.

Beaucoup de gens décriront une fête par la nourriture qu'ils y ont mangé

Les fêtes religieuses qui sont célébrées dans le monde entier, comme Noël, peuvent sembler différentes selon l'endroit où vous la célébrez. Et différentes fêtes religieuses qui sont célébrées dans les mêmes parties du monde peuvent parfois se ressembler.

Parce que nous aimons tous emprunter des recettes du monde entier, découvrez ce que les gens vont mettre dans leurs assiettes pendant les fêtes toute l'année.

Les Allemands ont tendance à fêter Noël avec une oie rôtie, des boulettes de pâte et du chou rouge.

AlexRaths/Getty Images

Ils peuvent aussi grignoter un bout de 'stollen' — un cake avec des fruits secs à l'intérieur et recouvert de sucre en poudre.

Joern Haufe/Stringer/Getty

Ceux qui ont l'esprit festif peuvent boire un vin chaud appelé 'Glühwein' dans des mugs décorés, parfois en forme de bottes.

Les tables de Noël bulgares proposent des légumes farcis, des soupes et des gâteaux.

Visitez les îles Fidji pendant la période de Noël et vous pourrez manger du poisson enveloppé de feuilles de bananier, du poulet farci et du porc.

YouTube

La viande de porc est généralement fabriquée dans un 'lovo' — un four en terre fabriqué avec des pierres lourdes.

Le pudding aux figues n'est pas seulement quelque chose que l'on chante — c'est un vrai plat au Royaume-Uni.

Il est couvert d'eau-de-vie et flambé.

Dans certains foyers italiens, la 'Fête des Sept Poissons' est célébrée la veille de Noël avec, vous l'aurez deviné, sept sortes de poissons ou autres fruits de mer.

Elise Amendola/Associated Press

Les régions francophones du monde ont également tendance à manger des fruits de mer pendant le Réveillon du 24 décembre. Le point culminant du repas est souvent composé de crustacés comme le homard et les huîtres.

Et bien sûr, il ne faut pas oublier le foie gras.

M. Spencer Green/Associated Press

Les repas français traditionnels ont la réputation à travers le monde de durer de nombreuses heures — assez longtemps pour donner un peu d'indigestion. Pour lutter contre cela, il existe un digestif appelé le trou normand — un sorbet imbibé d'alcool.

sbossert/Getty Images

Source: James Beard Foundation

La Suède célèbre traditionnellement Noël avec du 'Risgrynsgröt' — le riz au lait. Celui qui reçoit le bol avec une amande surprise sera chanceux pendant l'année.

Après la messe de minuit, les Costaricains mangent généralement un repas de tamales de poulet et de porc enveloppés dans des feuilles de plantain.

Source: Costa Rica

Ils boivent aussi une sorte de lait de poule appelé 'rompope' avec du punch au rhum épicé.

David Armano/Flickr

Source: Costa Rica

Les Éthiopiens peuvent se régaler de 'doro wat' — un ragoût de poulet, de bœuf ou d'autres viandes — pendant les repas des fêtes.

Il est généralement déposé à la cuillère sur un pain plat spongieux, qui est utilisé comme un ustensile.

Une tradition largement pratiquée dans la culture sud-africaine est celle du braai — la cuisson de la viande sur une flamme nue.

Que ce soit pour célébrer un jour férié ou juste un dimanche après-midi, vous pouvez presque souvent trouver des Sud-Africains qui jettent du poulet, de l'agneau, des saucisses, du ris de veau et d'autres viandes sur le grill.

Noël est aussi une fête estivale en Australie. Naturellement, cela signifie qu'il faut préparer un barbecue et faire griller de la dinde ou de l'agneau.

Les crevettes grillées font également partie d'une longue tradition australienne appelée 'crevettes au barbec'.

David Gray/Reuters

Les Ghanéens ont tendance à célébrer Noël avec un festin de bouillie de maïs, de ragoût d'okra, de riz et de foufou.

Le foufou est une purée populaire à base de farine de plantain ou de cocoyam. Cocoyam sonne comme igname, mais il est en fait plus étroitement lié au taro — vous pouvez le voir sur la boîte de fufu.

En Égypte, les chrétiens mangent souvent un repas végétalien pendant les trois jours qui précèdent Noël. Le kushari — un plat de macaronis, de riz et de lentilles nappé d'une sauce tomate-vinaigrée — devient un aliment de base durant ces journées.

En Inde, les gens peuvent manger du biryani traditionnel — du riz épicé — pendant la période de Noël.

Le dessert peut être composé de kheer — riz au lait sucré.

Noël aux Philippines signifie généralement manger un cochon de lait entier.... à minuit. Le porc a généralement une boule de fromage de couleur jaune vif dans la bouche.

Les fêtes de Noël islandaises ont tendance à suivre un calendrier strict. À 18h précises, tout le monde s'assoit pour prendre un repas de viandes cuites, y compris des rennes.

Les Argentins célèbrent traditionnellement Noël avec un barbecue, avec un plat appelé Vitel Toné — veau à la sauce au thon. Ils peuvent aussi se régaler de dinde, de porc et de pain.

'Joulupöytä' est la tartinade de Noël en Finlande qui met en vedette du jambon, du pain, du poisson, des casseroles, des légumes...

Photo courtesy of Balsam Hill

... et du vin chaud!

Dans les deux semaines qui précèdent le carême, les Chypriotes se préparent souvent en mangeant beaucoup de viande et de fromage. Pendant la semaine de la viande, ils mangent beaucoup d'afelia, de souvlaki et de tavva — ragoût de porc, brochettes d'agneau et un plat d'agneau et de légumes au four.

pastitio/Flickr

Source: Little Passports

La semaine des laitages implique souvent de manger beaucoup de bourekia — pâtisseries sucrées et salées au fromage — biscuits au fromage croûtés aux herbes, pain farci d'Halloumi, et raviolis au fromage.

EatWith

Source: Little Passports  

Les Coréens tendent à célébrer le Nouvel An lunaire coréen avec la soupe Tteoguk — gâteau de riz.

Carlos Osorio/Toronto Star/Getty Images

La fête la plus importante en Corée est peut-être Chuseok — la fête de la moisson. Le festin comprend habituellement des Galbi-jjjim, des jeon et des japchae — des côtes de bœuf, des crêpes salées et un plat de nouilles.

L'une des récoltes célébrées dans cette fête de la moisson est le riz. Pour honorer la récolte, les Coréens font du songpyeon — des gâteaux de riz généralement farcis de châtaignes, de haricots rouges ou de graines de sésame — un aliment de base pour cette célébration.

Source: Little Passports

Hanoucca est célébré avec un festin de latkes et de sufganiyot — crêpes de pommes de terre et beignets à la gelée. Les deux sont frits dans de l'huile commémorant le miracle qui a établi le précédent pour la fête en premier lieu.

Flickr/Sam Felder's photostream

Le plat principal est généralement composé de poitrine de boeuf ou de poulet rôti... ou les deux!

Les Iraniens célèbrent traditionnellement le Novruz — le Nouvel An persan — avec des produits qui accueillent le printemps.

Source: Little Passports

Il y a aussi du ash-e reshteh, du sabzi polo ba mahi et du dolmeh barg — soupe aux nouilles, du poisson avec du riz aux herbes et des feuilles de vigne farcies d'agneau et de riz.

Source: Little Passports

Pendant le Ramadan — le mois le plus saint de l'année pour les musulmans — les croyants jeûnent tous les jours du lever au coucher du soleil. Bien que la fête soit surtout connue pour le jeûne, elle est aussi connue pour les aliments spéciaux que les musulmans mangent lorsqu'ils rompent le jeûne tous les soirs.

Reuters Anindito Mukherjee

En Irak, il est courant de trouver des gens qui mangent de la dolma — des légumes et des feuilles généralement farcies de viande, de riz, de tomates et d'épices.

Ahmed Saad/Reuters

Les musulmans de Turquie attendent avec impatience de manger le pain du Ramadan. Le pain mou est façonné à la main et les boulangeries commencent souvent à le vendre frais juste avant la prière du soir.

Omar Sobhani/Reuters

Source: The Spruce Eats

Burns Night est une célébration du poète écossais Robert Burns. Les gens se rassemblent pour se souvenir de lui le jour de son anniversaire, le 25 janvier, avec son repas préféré.

Russell Cheyne/Reuters

Le plat principal du souper annuel des Burns est le Haggis — un estomac de mouton farci de cœur de mouton haché, de poumons, de foie, de farine d'avoine, d'oignon et d'épices, tous cuits ensemble.

Getty Images

Source: Little Passports and Visit Scotland

Le Thanksgiving américain tourne autour de la dinde.

Doug Anderson/Flickr

Pensez aux haricots verts cuits de cinq façons différentes, à la purée de pommes de terre, à la sauce aux canneberges, à la sauce, sans oublier la farce.

Kimberly Vardeman/Flickr

Il y a aussi souvent une purée de patates douces avec des guimauves sur le dessus.

Kurman Communications, Inc./Flickr

A Thanksgiving, vous pourriez aussi trouver un plateau de légumes ressemblant à une dinde sur la table des hors-d'œuvre.

Jason Meredith/Flickr

Et il doit y avoir au moins trois sortes de tartes différentes à déguster.

Jeremy T. Hetzel/Flickr

Version originale: Rachel Askinasi/Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Les 25 meilleurs restaurants gastronomiques du monde, d'après les voyageurs

Voici comment Jeff Bezos, l'homme le plus riche du monde, dépense sa fortune