Un psychothérapeute explique les 3 raisons pour lesquelles de nombreuses résolutions du Nouvel An se soldent par un échec

Jonathan Alpert

  • De nombreuses personnes prennent des résolutions pour la nouvelle année, mais peu de gens les tiennent.
  • Le psychothérapeute Jonathan Alpert a détaillé à Business Insider trois des principales raisons de l'échec des résolutions du Nouvel An.
  • Souvent, les gens ne détaillent pas suffisamment leurs résolutions, elles sont formulées de manière trop négative et ne sont pas pertinentes pour tous, explique-t-il.

Des millions de personnes prennent chaque année des résolutions pour la nouvelle année, mais seule une fraction d'entre elles parvient à les mettre en pratique.

Si vous avez du mal à tenir votre résolution du Nouvel aAn, c'est parce que vous ne vous fixez le bon type d'objectif, selon un spécialiste. 

Business Insider s'est entretenu avec le psychothérapeute Jonathan Alpert, auteur de "Soyez Courageux: Changez Votre Vie En 28 jours", qui décrit trois raisons importantes pour lesquelles les gens ne parviennent pas à tenir leurs résolutions chaque année.

Voici ce qu'il dit:

Votre résolution n'est pas assez précise

L'une des principales raisons pour lesquelles les gens ne tiennent pas leurs résolutions du Nouvel An c'est qu'elles ne sont pas assez spécifiques, a expliqué Alpert à Business Insider.

Par exemple, tenir la résolution de "faire de sport" ou de "perdre du poids" est le meilleur moyen d'échouer, car on manque de moyens pour progresser et on a peu de chances de rester motivé tout au long de l'année.

Au lieu de faire ça, essayez de définir un objectif spécifique, comme courir un 5km spécifique que vous avez encerclé sur votre calendrier ou perdre 10 kilos d'ici une certaine date.

"Il est plus facile d'abandonner ou de partir lorsque vous définissez des objectifs ou des résolutions vagues", a déclaré Alpert à Business Insider. "Quand c'est vraiment détaillé et spécifique, il est plus difficile de s'en éloigner."

Avoir un calendrier de résolution est utile, explique-t-il, pensez donc aux points de repères à court, moyen et long termes qui vous permettront de savoir que vous êtes sur la bonne voie pour atteindre votre objectif.

"Qu'est-ce que je dois faire cette semaine, au mois prochain ou à peu près, et qu'est-ce que j'espère accomplir au cours des prochains mois?", explique Alpert.

Vous ne pensez pas positivement

Un autre problème que rencontrent les gens lorsqu'ils prennent des résolutions est de le penser avec un langage négatif.

Par exemple, lorsque les gens décident d'arrêter de gaspiller de l'argent ou de manger de la malbouffe, cela se retourne contre eux parce que ça leur fait penser à ce qu'ils essaient d'éviter.

"C'est presque comme si je vous disais : 'Je ne veux pas que vous pensiez à quoi ressemble un zèbre avec des rayures roses et bleues'", explique Alpert à Business Insider. "Il faut en fait que vous réfléchissiez un peu à quoi ça ressemble pour ne pas y penser, non?" 

Essayez plutôt de définir votre objectif avec un langage positif.

"La manière dont nous nous parlons influe sur nos actions et notre comportement", explique Alpert.

"Nous devons nous nourrir de conversations positives. Au lieu de nous dire : 'Ne mange pas de malbouffe', nous devrions plutôt penser au comportement que nous souhaitons avoir, comme 'Mange des carottes et du beurre d'arachide au moment du goûter, c'est plus sain'".

Votre résolution ne vous concerne pas réellement

Un autre obstacle majeur auquel les gens sont confrontés est la tendance à prendre des résolutions du Nouvel An qui ne correspondent pas à ce qu'ils souhaitent réellement.

Les principaux responsables sont les tendances en matière de régime et d'exercice, explique Alpert. Mais elle peut s'appliquer à plusieurs objectifs, comme un objectif de carrière défini par ce que les autres attendraient de vous.

"Des objectifs doivent être fixés pour l'individu", explique Alpert. "Trop souvent, les gens sont influencés par leurs amis, leur famille, ce qu'ils voient dans la société."

"Je pense qu'il est important que les gens se fixent des objectifs pour eux-mêmes et qui sont uniques."

Jonathan Alpert

Version originale: Mark Abadi/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Un chercheur de Stanford donne une astuce facile pour respecter ses bonnes résolutions même quand on n'a plus envie

VIDEO: Comment le rouge et le vert sont devenus les couleurs de Noël