Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Un chef étoilé dit quels restaurants 3 étoiles il aimerait voir dans le Michelin à l'avenir

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Un chef étoilé dit quels restaurants 3 étoiles il aimerait voir dans le Michelin à l'avenir
© Facebook/Akrame

Le guide Michelin doit dévoiler son nouveau palmarès lundi 5 février 2018. Et on sait déjà que le chef Sébastien Bras n'en fera pas partie, puisqu'il a décidé de se retirer lui-même de la course fin septembre 2017.

A l'occasion d'une interview avec Business Insider France, le chef Benallal Akrame, à la tête du restaurant gastronomique à une étoile Akrame, a déclaré comprendre le choix de son confrère, en disant qu'il a "l'audace de le faire".

Benallal Akrame a aussi développé sa vision des étoiles Michelin et dit quels restaurants 3 étoiles il aimerait voir dans le Michelin à l'avenir:

"On devrait avoir des restaurants trois étoiles, qui font bouger les lignes. On a besoin de trois étoiles cool et décontractés, comme on a besoin de trois étoiles où l'on va rêver ou de trois étoiles qu'on a l'habitude de voir. Il devrait y avoir une diversification des trois étoiles à l'avenir."

Par ailleurs, le chef âgé de 36 ans a indiqué qu'il aimerait garder son étoile — voire en avoir d'autres, tout en concédant que ce n'est pas quelque chose de facile:

"Il faut être très régulier et vous n'en ferez jamais assez trop. C'est comme un sport de haut niveau où on n'a pas le droit à l'erreur. [...] Malgré tous les efforts que l'on fait, on peut nous reprocher une table bancale, qu'on n'a pas servi d'eau etc. C'est compliqué".

Malgré la pression que peut engendrer l'obtention d'une étoile au Michelin, cette récompense est une aubaine pour les caisses d'un restaurant. Interrogée par Business Insider France sur l'impact de sa première étoile Michelin, la cheffe Fanny Rey avait utilisé l'image du "tsunami", en raison de l'augmentation de 40% du nombre de clients et aussi de sa diversification.

Découvrir plus d'articles sur :