Deutsche Bank accuse une perte de 1,9Md€ au 4e trimestre à cause de litiges du passé

Le DG de Deutsche Bank John Cryan avant la conférence annuelle du groupe à Francfort, le 2 février 2017. REUTERS/Kai Pfaffenbach

Deutsche Bank a annoncé jeudi une perte nette de 1,9 milliard d'euros au quatrième trimestre, supérieure aux attentes du marché, le coût de ses litiges hérités du passé ayant annulé les gains dégagés de son activité de trading obligataire.

Les analystes attendaient en moyenne une perte nette de 1,16 milliard d'euros pour la première banque allemande.

Deutsche Bank a augmenté ses provisions pour litiges à 7,6 milliards d'euros fin 2016, contre 5,9 milliards fin septembre, pour couvrir les accords à l'amiable en justice sur des dossiers tels que celui de la vente de prêts immobiliers toxiques avant la crise de 2008 et l'affaire des "transactions miroirs" entre la Russie, Londres et New York.

Le revenu de son activité ultra-rentable de trading obligataire a été en hausse de 11% sur le trimestre, la banque ayant profité d'un regain d'activité depuis l'élection du président américain Donald Trump en novembre.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Uber est ‘invité’ à augmenter les revenus des chauffeurs en France

VIDEO: Voici comment Terry Crews s'entraîne pour rester en forme