Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Revivez 40 ans de TGV en 10 événements et anecdotes

  • TGV
  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Revivez 40 ans de TGV en 10 événements et anecdotes
Les premières rames TGV. © DR/SNCF

1981-2021, le TGV fête ses 40 ans cette année. Un double anniversaire, car il s'agit de célébrer à la fois la mise en service des lignes à grande vitesse, mais aussi un record du monde de vitesse. Pour l'occasion, la SNCF a sorti de sa retraite la rame numéro 16, celle qui a franchi le cap des 380 km/h un certain 26 février 1981 et qui a également servi à l'inauguration de la ligne Paris-Lyon en septembre de la même année. Un court voyage de la gare de Lyon au technicentre de Villeneuve-Saint-Georges dans le Val de Marne a commémoré l'événement.

De la rame orange au nez rouge du Thalys, de Patrick à Océane, de 380 à 574 km/h, l'histoire du TGV est faite de chiffres et d'anecdotes. En voici dix pour vous faire voyager à grande vitesse.

À lire aussi — La SNCF réfléchirait à plafonner le prix des billets de TGV en 2021

Trois records du monde de vitesse

Le TGV fête ce 26 février les 40 ans de son premier record mondial de vitesse sur rail, 380 km/h sur la ligne à grande vitesse Sud-Est. Celle-ci a nécessité 100 000 tonnes de rails, 5 900 000 tonnes de ballast et 700 000 mètres de clôtures. Le 26 février 1981, l'opération TGV 100 est une réussite, puisque la fameuse rame orange atteint 380 km/h. Neuf ans plus tard, nouveau record : cette fois-ci c'est une rame du TGV Atlantique qui pulvérise le précédent record et enregistre une vitesse de pointe à 515,3 km/h. En 2007, nouveau record à 574,8 km/h sur la LGV Est.

Trois records de vitesse pour le TGV de la SNCF.

Quarante années de service

La première ligne à grande vitesse de France est inaugurée en septembre 1981 par François Mitterrand. La SNCF raconte qu'une coupure d'alimentation électrique est venue perturber cette mise en service, occasionnant un ralentissement du train, qui était censé circuler à 260 km/h – ce qui fut finalement chose faite à la faveur d'une pente sur le parcours.

L'infatigable "Patrick"

Quarante années de service, c'est également la durée de vie de "Patrick", la rame TGV 01, la première à avoir effectué l'axe Paris-Lyon en 1981. L'emblématique rame orange a sillonné plus de 13 millions de kilomètres entre 1981 et 2020, soit 335 tours du monde… ou 35 allers-retours entre la Terre et la Lune.

Le TGV sans voyageurs

Il est un TGV qui effectue 1 500 km par jour, sans aucun voyageur. Mise en service en 2007, la rame Iris 320 ("Inspection rapide des installations de sécurité") analyse en temps réel l'état du réseau à grande vitesse. Deux cents mètres de long sans sièges voyageurs, mais avec des ordinateurs, des capteurs et des caméras, chargés de la détection du moindre défaut sur les rails. Les données sont ensuite analysées dans un centre, pour éviter tout accident sur le réseau.

Un TGV quotidien sans passager à bord. Maxime Huriez/SNCF

Un TGV postal

Une autre rame circulait sans voyageurs, ou presque : le TGV postal. Lancé en octobre 1984, reconnaissable à sa couleur jaune et au logo de La Poste, la rame a acheminé colis et lettres à travers la France, à raison de plusieurs rotations quotidiennes. Victime du succès d'Internet, il a été stoppé en 2015.

2 600 km de rails à grand vitesse

Sur les 27 000 kilomètres de rails qui parcourent la France, seuls 2 600 sont des lignes à grande vitesse. De l'axe Sud-Est à ses débuts, le réseau s'est progressivement étendu à l'Ouest, au Nord et à la Méditerranée dans les années 1990, puis à l'Est en 2007, sur l'axe Rhin-Rhône en 2011, puis vers le Sud et l'Atlantique en 2017 et vers la Bretagne et les Pays de la Loire.

Le TGV se met à l'international

Alors que le réseau français s'étend peu à peu, le TGV va dépasser les frontières et atteindre la Suisse, puis Londres en 1994 avec l'Eurostar, Bruxelles et Amsterdam en 1996, puis Cologne en 1997, Francfort, Stuttgart et Luxembourg dix ans plus tard, avec le Thalys. En 2013, le TGV franchit les Pyrénées et dessert Barcelone, puis d'autres villes d'Espagne.

Le TGV se met au low-cost

Signe du temps, la SNCF lance à son tour une branche low-cost en 2013. Le programme Ouigo démarre avec quatre destinations et huit circulations quotidiennes, puis s'étend peu à peu à de nouvelles gares sur une grande partie du territoire. Pour 2021, Ouigo affiche l'ambition de transporter 26 millions de voyageurs, sur plus de 40 destinations.

Des TGV transformés en ambulances

En mars et en avril 2020, en pleine pandémie, le TGV a été utilisé comme "ambulance à grande vitesse" pour la première fois de son histoire. Ses capacités et le réseau ferroviaire ont été utilisés pour évacuer des patients de zones saturées vers des régions moins touchées. Baptisées "Chardon", ces missions ont permis de transporter près de 200 patients entre fin mars et fin avril.

Une ambulance à grande vitesse. SNCF

2023, de nouvelles rames

"Patrick" est à peine parti à la retraite que les TGV nouvelle génération vont arriver. Le début des livraisons de ces nouvelles rames commandées à Alstom est prévu à partir de 2023. Elles permettront notamment de transporter plus de passagers.

À lire aussi — La SNCF a testé avec succès un train conduit à distance en région parisienne

Découvrir plus d'articles sur :