Richard Branson annonce qu'il ira dans l'espace avec Virgin Galactic dans 'quelques mois' — avant d'y envoyer les touristes fortunés

Richard Branson. Facebook/Virgin Galactic

Richard Branson a annoncé dans une interview avec CNBC, publiée ce mardi 9 octobre 2018, que son entreprise spatiale Virgin Galactic devrait "être dans l'espace dans des semaines et non des mois". 

L'entrepreneur britannique a ajouté que lui-même va faire un premier vol suborbital — effectué à une vitesse inférieure à celle requise pour que l'engin se maintienne en orbite — dans "des mois" et non "des années". Suivront les touristes fortunés, "peu de temps après", a-t-il affirmé.

Il a confié à CNBC qu'il suit actuellement un entraînement spécial d'astronaute et de fitness dans une centrifugeuse pour être physiquement prêt pour le jour J. 

Malgré cet entraînement spécifique, il s'agira d'une aventure risquée pour le Britannique âgé de 68 ans. 

En effet, il pourrait y avoir des problèmes techniques sur la navette SpaceShipTwo conçue par Virgin Galactic. L'entreprise spatiale a réussi un vol supersonique de test plus tôt dans l'année, mais il s'agissait de son premier lancement depuis l'accident mortel de 2014. 

Par ailleurs, la santé du passager constitue un facteur important également, puisqu'un voyage dans l'espace est physiquement éprouvant.

Que ce soit Richard Branson ou le Japonais Yusaku Maezawa, qui voyagera autour de la Lune avec SpaceX, tous deux devront être en excellente santé physique et mentale: avoir un bon coeur, une bonne acuité visuelle et pouvoir résister à la pression et réagir à toute situation d'urgence (feu à bord, fuites d'air ou encore toxicité de l'atmosphère).

Par ailleurs, même des astronautes s'étant entraîné pendant des années disent avoir le mal de transports pendant l'ascension dans l'espace, donc il est fort probable que des particuliers, beaucoup moins chevronnés, ressentent la même chose. 

Richard Branson avait précédemment annoncé qu'il irait dans l'espace au mois d'avril de cette année. Hormis l'accident mortel de 2014, Virgin Galactic, fondée il y a 13 ans, a connu de nombreuses difficultés techniques et des retards fréquents.

L'entreprise, qui vend des tickets pour l'espace à 250.000 dollars l'unité, n'est pas la seule en course dans le secteur du tourisme spatiale — Jeff Bezos et Blue Origin, ainsi que SpaceX d'Elon Musk sont aussi présents. 

Richard Branson a toutefois affirmé ne pas être inquiet quant à la demande concernant des vols spatiaux pour particuliers: "Si j'ai une salle remplie de 10 personnes, huit d'entre elles adoreraient aller dans l'espace si elles pouvaient se le permettre."

Et d'ajouter: 

"Donc je pense que le marché pour les gens qui adoreraient devenir astronautes et aller dans l'espace est gigantesque. C'est à nous de concevoir autant de vaisseaux spatiaux possible pour répondre à cette demande."

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : La fusée Ariane 5 a réussi le 100e lancement depuis son début de services il y a 22 ans — revivez ce vol historique

VIDEO: L'armée américaine peut attraper des drones en plein vol grâce à une technique aérienne innovante