L'entrepreneur milliardaire de Virgin, Richard Branson. Getty Images

  • L'entrepreneur milliardaire Richard Branson mise sur un fonds en private equity, pour la première fois. 
  • Il a établi un partenariat avec le fonds d'investissement londonien de 2 milliards de dollars Metric Capital pour investir dans des entreprises orientées vers le consommateur.
  • Branson aurait pour objectif de lever près de 500 millions de dollars auprès d'investisseurs institutionnels du monde entier, avec l'intention d'investir "dans des entreprises dont la valeur peut aller jusqu'à 2 milliards de dollars". 

Richard Bradson, l'entrepreneur milliardaire, se lance dans le private equtiy (capital-investissement), à travers un partenariat avec le fonds d'investissement de 2 milliards de dollars basé à Londres, Metric Capital, avec l'intention de se lancer dans le secteur des biens de consommation.

Branson, le fondateur du groupe Virgin, aurait pour objectif de lever 500 millions de dollars de la part d'investisseurs institutionnels du monde entier, avec l'intention d'investir dans des entreprises B to C "dont la valeur peut aller jusqu'à 2 milliards de dollars", d'après le Financial Times, qui cite des sources proches de l'opération.

Le fondateur de Metric, John Sinik, connaîtrait Branson depuis des décennies. Branson deviendra un associé d'un nouveau fonds, qui sera co-dirigé par Metric. 

"J'ai été impressionné par le développement et la croissance de Metric Capital", a dit Branson, dans un communiqué. "Leur expérience de ces marchés de la consommation et du numérique qui évoluent si vite est particulièrement attrayante et j'ai hâte d'aider John et son équipe avec ce nouveau fonds". 

Après avoir fondé Virgin Records en 1972, Branson a développé le groupe Virgin Group, qui comprend désormais une banque, une compagnie de trains, une compagnie aérienne, et bien d'autres entreprises. Il est peut-être l'un des hommes d'affaires britanniques les plus réputés — ce que Metric Capital aimerait mettre à profit. 

"L'idée est que le fonds verra plus de dossiers d'investissements et les sociétés seront plus susceptibles de choisir de prendre cet argent parce qu'il est lié à Sir Richard", a dit au FT une personne familière avec l'opération.

L'implication de Branson dans le private equity intervient deux jours après avec la révélation de sa vision d'un hyperloop connecté au monde, qui livrera des marchandises aux consommateurs "à la vitesse d'un vol". 

"De plus en plus de clients s'attendent à recevoir leurs produits clefs en mains le plus vite possible, après un achat en ligne", a écrit Branson dans un billet de blog

"Cela crée une demande importante auprès de l'industrie des transports et de la logistique — une demande qui n'aura de cesse d'augmenter". 

Version originale: Will Martin/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : L'Arabie saoudite veut construire un Hyperloop qui pourrait réduire les temps de trajet de plusieurs heures à quelques minutes — voici à quoi il pourrait ressembler

VIDEO: Voici un cours de yoga aérien — une discipline où vous êtes suspendu la tête en bas sur un hamac