Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Un ancien élève de l'ESSEC passé par la Fed va prendre les commandes de l'Autorité des marchés financiers

  • AMF
  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Un ancien élève de l'ESSEC passé par la Fed va prendre les commandes de l'Autorité des marchés financiers
© Banque de France

Le Parlement a donné son feu vert mercredi à la nomination de Robert Ophèle à la présidence de l'Autorité des marchés financiers (AMF), comme proposé par le président Emmanuel Macron.

Robert Ophèle, 61 ans, prendra les commandes du gendarme français de la Bourse le 1er août pour un mandat unique de cinq ans en remplacement de Gérard Rameix.

Diplômé de l'ESSEC — et non de l'ENA comme ses trois prédécesseurs —, spécialisé en finance, il a été détaché à la Réserve fédérale (Fed) de New York de 1990 à 1991. Il a fait toute sa carrière au sein de la Banque de France et en est devenu le second sous-gouverneur en janvier 2012.

La Présidence de la République avait annoncé mardi 11 juillet envisager la nomination de Robert Ophèle après avoir lancé un appel à candidatures inédit pour ce poste.

La commission des finances de l'Assemblée nationale s'est prononcée par 34 voix contre quatre en faveur de cette nomination, avec un bulletin blanc. Elle a recueilli 18 voix à celle du Sénat, avec trois bulletins blancs.

Lors de son audition devant la commission des finances de l'Assemblée nationale ce mercredi matin, Robert Ophèle a indiqué vouloir faire de l'AMF le "superviseur de référence de l'Union européenne". En effet, dans le contexte du Brexit, la place de Paris a un nouveau rôle à jouer.

Découvrir plus d'articles sur :