"Roma" d'Alfonso Cuarón. Netflix

  • Le prochain film d'Alfonso Cuarón, réalisateur de "Gravity", sera mis en ligne sur Netflix en décembre.
  • C'est le premier projet du Mexicain depuis qu'il a obtenu l'Oscar du meilleur réalisateur, et il compte parmi les favoris pour décrocher celui du meilleur film cette année.
  • Netflix a annoncé que le film sera diffusé dans 100 cinémas dans le monde — signe que Netflix est déterminé à obtenir la récompense suprême à Hollywood, qui lui a pour l'instant toujours échappé.

Le prochain film du Mexicain Alfonso Cuarón, réalisateur de "Gravity", sera sur Netflix. Mais pas seulement.

"Roma", chronique sur une famille de classe moyenne à Mexico dans les années 70, inspirée par la vie du réalisateur, sera disponible en décembre sur la plateforme de streaming. Il s'agit également du premier film d'Alfonso Cuarón depuis son Oscar du meilleur réalisateur, obtenu pour "Gravity" en 2014.

Mardi 16 octobre, Netflix a annoncé, en marge de la publication de ses résultats pour le T3 2018, que le film sera diffusé dans 100 cinémas dans le monde, en simultané avec la sortie sur la plateforme. Cela reste peu, "Gravity était sorti sur 3500 écrans rien qu'aux Etats-Unis. Mais cela montre que Netflix est déterminé à obtenir ce qu'il lui a toujours échappé: plusieurs nominations prestigieuses aux Oscars, voire plusieurs statuettes, dont celles pour le meilleur film et le meilleur réalisateur.

"Sortir 'Roma' dans 100 cinémas est une décision intelligente car ça envoie le message aux votants des Oscars que c'est un film sérieux, dans le sens traditionnel, pas juste une nouveauté à voir sur le principal service de streaming américain", explique à Business Insider US Tom O'Neil, spécialiste des Oscars et fondateur de GoldDerby. "Montrer 'Roma' au cinéma est aussi crucial, car Cuarón veut que les spectateurs apprécient les technologies avancées sur grand écran". Le film, en noir et blanc, a été tourné sur pellicule 65 mm.

Il faut dire que "Roma" a les arguments en faveur d'un tel triomphe. Réalisé par un cinéaste déjà oscarisé, le film a également remporté le prix du meilleur film au dernier festival de Venise — la première fois qu'un film Netflix est récompensé lors d'un festival majeur.

Sur le site GoldDerby, qui agrège les prédictions d'experts des Oscars, "Roma" est en tête des films avec le plus de chances d'être nominé dans la catégorie "meilleur film", aux côtés d'"A Star is Born". Alfonso Cuarón est également celui qui a le plus de chances d'être nominé dans la catégorie "meilleur réalisteur", selon le site.

Amazon a battu Netflix dans la course aux Oscars

Netflix a déjà remporté deux Oscars pour des films documentaires, et son film "Mudbound" — sortis dans 17 salles l'année dernière — a reçu quatre nominations, mais le géant n'a jamais réussi à accomplir ce que son rival Amazon a fait avec "Manchester by the Sea" en 2017: obtenir six nominations et deux prix, dont celui de meilleur acteur pour Casey Affleck.

Casey Affleck dans "Manchester by the Sea", film produit par Amazon Studios. Amazon

Pour distribuer ses films, Amazon Studios adopte une approche différente de Netflix: ceux-ci sont proposés au cinéma plusieurs mois avant d'arriver sur le petit écran. Une stratégie proche de celle des studios hollywoodiens classiques.

"La façon dont Amazon a sorti ses films, ils ont tout compris", estime Paul Dergarabedian, analyste spécialiste du box office pour comScore, interrogé par Business Insider US. "Cela a établi un précédent vers lequel tout le monde peut se tourner car ils font honneur aux cinémas et, dans un deuxième temps, mettent leur film sur la plateforme. C'est peut être le plus grand obstacle pour une entité qui essaie diffuser son film au cinéma et sur sa plateforme le même jour tout en étant considéré par les Oscars."

Netflix n'a en effet pas changé son principe de sortie simultanée dans les salles et en streaming pour "Roma". Une philosophie qui a poussé Netflix à faire l'impasse sur le Festival de Cannes en 2018. L'équipe du festival a en effet imposé qu'un film sorte en salles en France pour être sélectionné. Hors, en raison de la chronologie des médias en vigueur en France, un film qui sort en salles dans l'hexagone ne peut être mis à disposition sur un service de vidéos à la demande par abonnement que 36 mois plus tard — inconcevable pour Netflix.

Comme l'écrit Business Insider US, Netflix a réussi à s'imposer aux Emmy Awards — l'équivalent des Oscars pour la télévision — remportant 23 prix rien que cette année, mais accéder aux Oscars semble plus difficile. Ted Sarandos, le chef des contenus de Netflix, a affirmé, lors de l'annonce des résultats de l'entreprise, que les créateurs tels qu'Alfonso Cuarón venaient chez Netflix car le service diffuse leur travail "d'une manière jamais vue", auprès d'un public plus large que lors sortie confidentielle dans les salles — comme c'est souvent le cas pour des films d'art et essai.

Mais si Netflix n'arrive pas à faire que ces créateurs remportent des Oscars, alors l'entreprise pourrait avoir du mal à les attirer dans le futur.

Les nominations pour les 91e Academy Awards — nom officiel des Oscars — seront annoncées le 22 janvier, et la cérémonie aura lieu le 24 février.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Comment Netflix aspire les talents français

VIDEO: Cette entreprise a transformé ses locaux en une gigantesque piscine à boules le temps d'une journée