Publicité

Ronaldo, Neymar, Messi... Le classement des footballeurs les mieux payés cette saison

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Ronaldo, Neymar, Messi... Le classement des footballeurs les mieux payés cette saison
Grâce à son retour en fanfare sous le maillot de Manchester United, où il avait évolué entre 2003 et 2009, Cristiano Ronaldo devrait toucher un peu plus de 106 millions d'euros cette saison. © Rob Newell - CameraSport via Getty Images
Publicité

Surprenant jusqu'au bout, le dernier mercato européen aura vu deux des meilleurs joueurs du monde — Lionel Messi et Cristiano Ronaldo, onze Ballon d'Or à eux deux — changer de club à quelques semaines d'intervalle. Leurs nouvelles crèmeries respectives, le Paris Saint-Germain et Manchester United, n'ont pas hésité à aligner les zéros pour s'offrir leurs services : compter ne serait-ce qu'une de ces deux stars dans son effectif, c'est l'assurance d'engranger des millions d'euros en billetterie, merchandising et partenariats publicitaires chaque saison.

Les clubs les plus puissants offrent des sommes mirobolantes pour attirer les stars du ballon rond dans leurs filets, et surtout pour les garder. D'après un classement établi par Forbes et publié mardi 21 septembre, les dix footballeurs les mieux payés de la planète devraient percevoir 415 millions de dollars (353 millions d'euros) brut en salaires et primes cette saison.

À lire aussi — Les 10 clubs de football européens qui ont le plus dépensé d'argent pour composer leur équipe

Un montant qui, malgré la pandémie, est en hausse de 2,6 %. Les émoluments de ces dix joueurs atteignent presque le demi-milliard d'euros en comprenant les multiples contrats de sponsoring.

Le Paris-Saint Germain, propriété de Qatar Sports Investments depuis maintenant dix ans, compte trois des cinq joueurs les mieux rémunérés au monde dans ses rangs. Les salaires cumulés de Lionel Messi, Neymar et Kylian Mbappé dépassent les 150 millions d'euros annuels. Deux joueurs du Real Madrid, en meilleure forme financière que le FC Barcelone, figurent également dans le classement du magazine américain.

Tous les footballeurs présents dans cette liste évoluent, assez logiquement, dans divers championnats européens. À une exception près : Andrés Iniesta, 37 ans aujourd'hui. L'ancienne légende du Barça, qui évolue depuis 2018 en première division japonaise, continue de toucher près de 30 millions d'euros par an.

Pour établir son classement, Forbes explique s'être entretenu avec des "clubs, agents de joueurs, sponsors commerciaux et des experts du football." Tous les montants sont ici exprimés avant impôt.

À lire aussi — Grealish, Lukaku... Les 10 plus gros transferts du mercato de football cet été

Voici, selon Forbes, les dix footballeurs les mieux payés au monde pour la saison 2021/2022 :

10. Eden Hazard, 30 ans (Real Madrid, Espagne) — 24,7 M€

Eden Hazard photographié durant une rencontre opposant le Real Madrid à Valence, le 19 septembre. Maria Jose Segovia/DeFodi Images via Getty Images

Salaire et primes : 22,1 millions d'euros

Revenus de sponsoring : 2,5 millions d'euros

9. Gareth Bale, 32 ans (Real Madrid, Espagne) — 27,2 M€

L'ailier gallois du Real Madrid durant un match en 2016. Ruben Ortega/Wikimedia Commons

Salaire et primes : 22,1 millions d'euros

Revenus de sponsoring : 5,1 millions d'euros

8. Paul Pogba, 28 ans (Manchester United, Royaume-Uni) — 28,9 M€

Paul Pogba et sa famille célèbrent le titre de champion du monde des Bleus à Moscou, le 15 juillet 2018. Антон Зайцев/Wikimedia Commons

Salaire et primes : 23 millions d'euros

Revenus de sponsoring : 5,9 millions d'euros

À lire aussi — Voici la valeur de l'équipe de France à l'Euro de football

6 ex aequo. Andrés Iniesta, 37 ans (Vissel Kobe, Japon) — 29,8 M€

Le milieu de terrain espagnol tire un corner durant un match opposant le Vissel Kobe au Yakohama FC, le 23 février 2020. The Asahi Shimbun via Getty Images

Salaire et primes : 26,4 millions d'euros

Revenus de sponsoring : 3,4 millions d'euros

6 ex aequo. Robert Lewandowski, 33 ans (Bayern Munich, Allemagne) — 29,8 M€

Le buteur polonais du Bayern Munich sur le banc lors d'un match contre le FC Kaiserslautern, en 2019. Sven Mandel/Wikimedia Commons

Salaire et primes : 23 millions d'euros

Revenus de sponsoring : 6,8 millions d'euros

5. Mohamed Salah, 29 ans (Liverpool, Royaume-Uni) — 34,9 M€

Mohamed Salah célèbre la victoire de son club contre Chelsea en Supercoupe de l'UEFA, en 2019. Mehdi Bolourian/Wikimedia Commons

Salaire et primes : 21,3 millions d'euros

Revenus de sponsoring : 13,6 millions d'euros

À lire aussi — Le football européen devrait subir un manque à gagner de 8 Mds€ à cause de la pandémie

4. Kylian Mbappé, 22 ans (Paris Saint-Germain, France) — 36,6 M€

L'attaquant de l'équipe de France arme une frappe lors d'un match contre l'Ukraine, le 25 mars dernier. Wikimedia Commons

Salaire et primes : 23,8 millions d'euros

Revenus de sponsoring : 12,7 millions d'euros

3. Neymar, 29 ans (Paris Saint-Germain, France) — 81 M€

L'attaquant brésilien lors de sa présentation au Parc des Princes, en août 2017. Antoine Dellenbach/Wikimedia Commons

Salaire et primes : 63,9 millions d'euros

Revenus de sponsoring : 17 millions d'euros

À lire aussi — Mbappé, Kane, De Bruyne... Les 10 joueurs de l'Euro de football qui valent le plus cher

2. Lionel Messi, 34 ans (Paris Saint-Germain, France) — 93,8 M€

Le nouvel attaquant du Paris Saint-Germain, ici sous les couleurs de l'Argentine durant la Coupe du monde 2018. Кирилл Венедиктов/Wikimedia Commons

Salaire et primes : 63,9 millions d'euros

Revenus de sponsoring : 29,8 millions d'euros

1. Cristiano Ronaldo, 36 ans (Manchester United, Royaume-Uni) — 106,6 M€

Cristiano Ronaldo lors d'un match opposant les Red Devils à Newcastle, le 11 septembre. Serena Taylor/Newcastle United via Getty Images

Salaire et primes : 59,6 millions d'euros

Revenus de sponsoring : 46,8 millions d'euros

À lire aussi — Messi va percevoir une partie de son salaire sous la forme de jetons numériques du PSG

Découvrir plus d'articles sur :