La NASA a décidé de lancer un compte à rebours pour son rover comateux sur Mars — Opportunity a 45 jours pour se réveiller après la fin de la tempête de sable

Le rover Opportunity a atterri sur Mars le 25 janvier 2004. NASA

  • Le rover Opportunity, qui a atterri sur Mars le 25 janvier 2004, est en hibernation depuis près de trois mois, en raison d'une tempête de sable qui fait deux fois la superficie des Etats-Unis. 
  • La NASA attend désespérément qu'il leur envoie un signe de vie, en vain. 
  • L'agence spatiale américaine a donc décidé de se fixer une deadline. Une fois que la tempête de sable sera passée, elle donne 45 jours au rover pour se réveiller auquel cas, elle mettra fin à la mission Opportunity.

Cela fait près de trois mois que la NASA attend que le rover Opportunity se réveille de sa longue période d'hibernation forcée par une tempête de sable — l'une des plus intenses jamais observées — qui sévit actuellement sur Mars.

Mais la NASA commence à perdre espoir. L'agence spatiale américaine a donc décidé de se fixer une deadline. Une fois que la tempête de sable sera passée, elle donne 45 jours au plus vieux rover sur la planète rouge pour se réveiller, auquel cas, elle mettra fin à la mission, rapporte Business Insider US

Cette échéance devrait se situer vers la fin du mois d'octobre.

John Callas, chef du projet rover au Jet Propulsion Laboratory de la NASA, a déclaré: 

"Si nous n'avons pas de nouvelles d'Opportunity après ces 45 jours, l'équipe sera obligée de conclure que la poussière qui a bloqué la lumière du soleil et le froid martien ont provoqué une défaillance à laquelle le rover ne survivra probablement pas."

Mais John Callas a précisé que la NASA ne va pas complètement délaisser Opportunity. L'équipe va continuer "pendant plusieurs mois" à "l'écouter passivement" pour voir s'il se réveille à tout hasard. 

Certains scientifiques estiment toutefois qu'accorder seulement 45 jours à Opportunity est bien trop peu, rapporte The Atlantic. Environ 10 mois d'écoute active et cinq de passive avaient été donnés à Spirit, le frère jumeau d'Opportunity qui avait péri dans une gigantesque tempête de sable en 2007. 

Mike Seibert, ex-directeur de vol pour le rover Opportunity, a ainsi commenté sur Twitter:

"J'étais là quand nous avons envoyé la dernière commande officielle pour essayer de reprendre contact avec Spirit. J'étais là quand nous avons envoyé les dernières commandes non-officielles des semaines plus tard, en utilisant une série de commandes différentes. Nous avons tout essayé pour Spirit. Pourquoi pas pour Opportunity."


Il est possible que la NASA ait choisi une deadline plus rapprochée pour Opportunity afin de libérer du personnel et des ressources pour d'autres missions futures. 

Le rover Opportunity, qui a atterri sur Mars le 25 janvier 2004 pour une mission censée durer 90 jours mais qui s'est poursuivie pendant 14 années —, se serait automatiquement éteint car le niveau de ses batteries est descendu en-dessous de 24 volts, suppose l'agence spatiale américaine. 

En effet, il a besoin de capter de l'énergie via ses panneaux solaires pour fonctionner, mais la tempête de sable a plongé la planète "dans une nuit sombre et perpétuelle", a indiqué la NASA, l'empêchant de recharger ses batteries.

Même si Opportunity est actuellement en mode inactif, il a toutefois besoin d'énergie pour se maintenir au chaud. Le rover ne peut survivre dans des températures inférieures à -40°C ou supérieures à 40°C. 

Pour cela, il se repose actuellement sur ses batteries internes au lithium, mais ne peut le faire éternellement. Surtout qu'elles sont désormais vieilles de près de 15 ans.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : La Russie pense que quelqu'un a intentionnellement provoqué la fuite d'oxygène et une chute de pression sur la Station spatiale internationale — et une photo partagée par la NASA semble conforter cette théorie

VIDEO: On a testé pour vous une masterclass où l'on fabrique des sucettes