Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Les négociateurs du Brexit pourraient demander des milliers de bouteilles de vin à l'UE

Les négociateurs du Brexit pourraient demander des milliers de bouteilles de vin à l'UE
© Justin Sullivan/Getty Images
  • Les députés en faveur du Brexit incitent le gouvernement à essayer d'obtenir une partie de la collection de vin de l'UE.
  • Les négociateurs anglais demanderaient 5000 des 42.000 bouteilles que possède l'UE.

Le Brexit soulève beaucoup de questions qui fâchent. Comment seront affectés les citoyens de l'Union Européenne qui vivent au Royaume-Uni? Qu'est ce que cela va signifier pour la frontière irlandaise? Comment un Royaume-Uni indépendant fera-t-il du commerce avec l'UE?

Mais une nouvelle question pressante vient s'être soulevée: qu'est ce que cela va signifier pour la collection de vin de l'UE?

Le bloc de 28 états possède 42.000 bouteilles dans ses caves — et les politiciens anglais en faveur du Brexit appellent désormais le Royaume-Uni à récupérer sa part dès sa sortie de l'UE.

Comme l'a rapporté le Daily Mail, le député conservateur Sir Edward Leigh a soulevé le problème dans une question posée au Parlement le 14 décembre, en disant: "On estime que l'Union Européenne possède plus de 42.000 bouteilles dans sa cave à vin ainsi que des œuvres d'art valant plus de 13 millions de livres — qui, pourrait-on dire dire ont été métaphoriquement pillés des capitales européennes."

Britain's Prime Minister Theresa May has a drink after delivering her speech at the annual Lord Mayor's banquet on November 13, 2017 in London, England. Leon Neal/Getty Images

"Après notre sortie de l'UE, le ministre promet-il de reprendre le contrôle de notre juste part de cet art et du vin et ne pas laisser M. Juncker en profiter?"

Le ministre du Brexit, Robin Walker, a répondu que le gouvernement examinait la question du vin ainsi que d'autres biens qui devraient être réglés avec l'UE. "[Sir Edward Leigh] soulève une question très intéressante — la base légale de ces biens et dettes ont été analysées et pris en compte dans l'accord général," a-t-il dit.

D'après The Telegraph, le Royaume-Uni est prêt à demander 5000 bouteilles de vin et 250 bouteilles de spiritueux ainsi que l'équivalent de 2,25 millions d'euros d'oeuvres d'art détenues par l'UE dans sa tentative de "reprendre le contrôle."

Version originale: Rob Price/Business Insider UK

Business Insider
Découvrir plus d'articles sur :