Ryanair entre dans le top 10 des plus gros pollueurs européens, jusque là occupé par des centrales à charbon

Lucas Davies/Unsplash

La Commission européenne a publié ce lundi des données mises en avant par l'ONG bruxelloise Transport and Environment concernant les sociétés les plus polluantes en Europe. Et pour la première fois, une compagnie aérienne fait son entrée dans le top 10. L'entreprise low-cost irlandaise Ryanair rejoint donc ce palmarès précédemment occupé exclusivement par des entreprises bulgares, allemandes et polonaises exploitant des centrales à charbon . La compagnie a déclaré pour 2018 presque 10 mégatonnes d'émission de CO2, un chiffre en forte hausse de presque 50% par rapport à 2013, selon France Inter. D'après l'ONG, les émissions provenant de l'ensemble du transport aérien en Europe ont augmenté de près de 5% l'année dernière. 

De son côté, le transporteur irlandais a assuré à la BBC que "les passagers voyageant avec Ryanair présentent la plus faible émission de CO2 par kilomètre" comparé aux autres compagnies aériennes. Mais cette entrée dans le top 10 pose néanmoins la question du rôle du transport aérien dans le réchauffement climatique. Si le secteur aérien ne représente que 3% des émissions européennes de CO2, ce chiffre ne cesse d'augmenter avec l'explosion du  trafic. "Ryanair est le nouveau charbonnier. Cette tendance se poursuivra jusqu'à ce que l'Europe se rende compte que ce secteur sous-taxé et sous-réglementé doit être mis en conformité en commençant par une taxe sur le kérosène et l'introduction de mandats qui obligent les compagnies aériennes à passer aux carburants d'aviation zéro émissions", a affirmé dans un communiqué Andrew Murphy, directeur de l'ONG bruxelloise. 

Même si elles ne figurent pas dans le top 10, d'autres compagnies affichent également de mauvaises performances en matière de pollution. EasyJet se classe en 31e position sur la liste et affiche une hausse de 11% d'émissions de CO2 en 2018. On trouve également Lufthansa, Norwegian et British Airways, selon le journal britannique The Guardian qui cite l'analyse de Transport & Environment. 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Les 21 pays d'Europe où la mortalité liée à la pollution de l'air est la plus importante

VIDEO: Bienvenue dans le plus grand Lego store du monde