Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Safran recule en Bourse après la vente de 2,35% du capital par l'Etat — l'argent récupéré alimentera le fonds de 10 Mds€ dédié à l'innovation

Safran recule en Bourse après la vente de 2,35% du capital par l'Etat — l'argent récupéré alimentera le fonds de 10 Mds€ dédié à l'innovation
© Facebook/Safran

Le titre Safran cède du terrain à la Bourse de Paris, alors que l'Agence des participations de l'Etat a annoncé lundi soir avoir vendu 10.410.000 actions de l'équipementier spécialisé dans l'aéronautique et la défense.

L'Etat français se sépare ainsi de 2,35% du capital de l'entreprise. Il reste néanmoins son actionnaire majoritaire, avec 10,81% du capital et environ 17,67% des droits de vote.

A 9h31, la valeur Safran perdait 1,87%, à 118,15 euros.

Investing

Le produit de cette cession s'élève à 1,24 milliard d'euros, qui viendront alimenter le fonds pour l'innovation et l'industrie, lancé en janvier 2018 et doté de 10 milliards d'euros.

Ce fonds est initialement financé par la vente d'actifs d'Engie et de Renault, pour un montant de 1,6 milliard d'euros, et des apports en titres d'EDF et Thalès, pour environ 8,4 milliards d'euros. L'Etat avait précisé qu'il procèderait ensuite à de nouvelles cessions de participations pour remplacer ces titres.

Ce fonds doit générer autour de 250 millions d'euros de dividendes annuels, dont 70 millions seront destinés à des startups qui développent des technologies de rupture. Le reste viendra financer des projets ciblés sur des filières prioritaires, comme l'intelligence artificielle et la nanoélectronique.

Découvrir plus d'articles sur :