Saint-Valentin : découvrez comment les roses de Colombie inondent l'Europe et les Etats-Unis

Rachel Premack/Business Insider

FACATATIVÁ, COLOMBIE. Votre bouquet de roses de Saint-Valentin a probablement été coupée dans une ferme près de Bogotá, par un homme comme Raúl Olmos. Olmos travaille dans les champs de fleurs de Colombie depuis deux décennies. Depuis qu'il a commencé à travailler dans l'industrie florale colombienne, l'étendue de son travail a énormément changé. Depuis le début des années 1990, les fleurs sont devenues l'une des plus importantes exportations de la Colombie, avec l'équivalent de plus de 1,4 milliard de dollars de fleurs coupées par an, un peu moins que l'or et le café. La quasi-totalité sont vendues aux Etats-Unis et en Europe. Plus particulièrement les roses de la Saint-Valentin, qui sont en première position parmi les fleurs colombiennes. Pour Francisco Ricaurte, directeur général d'UPS en Amérique du Sud, la saison la plus forte n'est pas Noël, mais les mois qui précèdent la Saint-Valentin. 

Voici le parcours des 150 millions de roses de la savane colombienne jusqu'à votre fleuriste local, et pourquoi le système fonctionne de cette façon :


Pour comprendre le fonctionnement de l'industrie florale colombienne, nous avons visité Elite Flower, une entreprise horticole qui produit plus de deux milles carrés de fleurs depuis 28 ans. Elite Flower cultive à elle seule 200 variétés de roses et emploie 12 000 personnes pendant sa haute saison.

Rachel Premack/Business Insider

Leur fleur la plus emblématique est la 'Rose de la Liberté'. Elite Flower a développé cette rose rouge de la Saint-Valentin au début des années 2000 pour l'exporter sur le marché des fêtes. Curieusement, ces roses ont peu de parfum, mais elles sont d'un rouge vif et résistant.

Rachel Premack/Business Insider

Très peu de roses cultivées chez Elite Flower, ou dans la plupart des champs de fleurs colombiens, sont destinées à la consommation intérieure. Nicolás Montoya, directeur de l'emballage chez Elite, a déclaré que 80% de la production est distribuée en Amérique du Nord et le reste en l'Europe.

Rachel Premack/Business Insider

L'industrie florale colombienne a connu un énorme succès à la suite de l'adoption de la loi de 1991 sur la préférence commerciale de la région andine. Adoptée par George H. W. Bush, l'ATPA a supprimé les droits d'importation sur des marchandises comme les roses colombiennes pour aider à éradiquer la culture de la drogue en Amérique du Sud.

Rachel Premack/Business Insider

"Nous employons des gens qui, autrement, n'auraient pas de travail et devraient trouver une autre activité", a déclaré l'an dernier au Washington Post Mario Vicente, directeur général de Fresca Farms, un importateur de Miami qui possède aussi des fermes florales en Colombie. "Je ne vais pas dire que les drogues n'existent pas, mais si vous enlevez les fleurs de l'équation, le besoin de produire plus de drogues s'imposerait."

Becca Hunnicutt/UPS

Source: The Washington Post

Les producteurs américains ne sont pas en mesure de rivaliser avec l'industrie floricole colombienne. Dans les deux années qui ont suivi l'accord commercial, les roses produites aux États-Unis ont chuté de 7,5%, tandis que les importations en provenance de Colombie ont bondi de 33,4%.

Rachel Premack/Business Insider

Source: The Washington Post

Selon un rapport du bureau des affaires agricoles de des Etats-Unis (USDA), les ventes de roses américaines ont chuté de 95% depuis 1991. Seulement 28 millions de roses cultivées dans le pays ont été vendues aux Etats-Unis en 2015, contre 545 millions en 1991.

Becca Hunnicutt/UPS

Source: The Washington Post

Mais revenons aux fermes de fleurs situées à l'extérieur de Bogotá. Après des mois de croissance, les roses sont prêtes à être récoltées à partir de la mi-janvier. Cela commence par la coupe des tiges à la longueur exacte, qui diffère pour chaque race de fleurs.

Rachel Premack/Business Insider

Les allées où les ouvriers d'Elite Flower récoltent les roses sont assez étroites. Pendant que je prenais des photos, je devais faire attention aux tiges parsemées d'épines et des feuilles saillantes.

Rachel Premack/Business Insider

Les ouvriers ici s'interpellaient ou discutaient parfois pendant qu'ils coupaient et ramassaient les roses, mais ils travaillaient aussi en silence.

Rachel Premack/Business Insider

Une fois coupées, les roses sont ensuite placées dans des chariots qui permettent de séparer les tiges.

Rachel Premack/Business Insider

Une fois que les fleurs sont coupées et sorties des allées, elles sont roulées en bottes de cette façon...

Rachel Premack/Business Insider

... et transportées dans l'une d'immenses usines de transformation d'Elite Flower. La musique résonnait dans l'usine et les travailleurs étaient beaucoup plus bavards les uns avec les autres. C'était aussi beaucoup plus agité dans l'usine de transformation que dans les champs.

Rachel Premack/Business Insider

Les zones de transformation sont les endroits où les tiges perdent leurs épines, sont emballées et placées dans des boîtes pour être expédiées vers l'Amérique du Nord ou l'Europe.

Rachel Premack/Business Insider

Une fois que les roses arrivent aux zones de traitement dans des seaux comme celui-ci, les ouvriers les sortent, les introduisent dans une machine qui retire les épines, et les déposent dans un dispositif en forme de glissière.

Rachel Premack/Business Insider

Voici à quoi ressemble le dispositif.

Rachel Premack/Business Insider

Une des raisons pour lesquelles les fleurs de Colombie ne coûtent pas cher est que le salaire minimum est beaucoup plus bas qu'aux États-Unis — environ 260 $ par mois. Mais Montoya d'Elite Flower a déclaré que son entreprise fournit également des logements et au moins un repas par jour à ses milliers de salariés.

Rachel Premack/Business Insider

Certains employés peuvent même envoyer leurs enfants à la crèche, à la maternelle, à l'école élémentaire et au collège grâce au programme Elite Flower.

Rachel Premack/Business Insider

Lorsque les fleurs arrivent par la glissière sans épines, elles sont coupées à la longueur requise et soigneusement alignées sur une feuille en plastique...

Rachel Premack/Business Insider

... pour être enroulées encore une fois.

Rachel Premack/Business Insider

Après être enroulées, taillées et dénuées d'épines, ces fleurs sont prêtes à partir.

Rachel Premack/Business Insider

Les bouquets sont placées dans une boîte. Une grande partie de l'installation de transformation était chaude, mais la zone d'emballage est particulièrement froide.

Rachel Premack/Business Insider

Quelques heures plus tard, nous arrivons aux installations UPS à l'aéroport de Bogotá. Il n'y a pas plus d'une heure de route pour se rendre à cet aéroport depuis les champs de fleurs. (Il était environ 21 h quand nous sommes arrivés à l'aéroport, mais voici à quoi cela ressemble pendant la journée).

tateyama/Shutterstock

Des boîtes et des boîtes de roses arrivent à l'usine UPS. Nous avons pu discuter avec le directeur général d'UPS en Amérique du Sud, Francisco Ricaurte, sur le nombre de roses que l'entreprise transporte pendant la période de pointe de la région. J'ai été surpris d'apprendre que c'est à la Saint-Valentin, et non à Noël, qu'UPS expédie le plus de marchandises hors de la Colombie.

Rachel Premack/Business Insider

Au total, UPS transportera 88 millions de fleurs depuis l'Amérique latine, soit plus de 517 000 boîtes, en prélude à la Saint Valentin. L'entreprise recevra un million de fleurs de plus de la Colombie en 2019 qu'en 2018.

Rachel Premack/Business Insider

Source: UPS

Après les avoir scannées, les employés d'UPS rangent les boîtes dans les avions qui partent tous les soirs de Bogotá vers Miami. Les boîtes sont disposées dans des conteneurs derrière les ouvriers, qui reproduisent l'intérieur d'un avion cargo UPS.

Rachel Premack/Business Insider

Une fois que ces roses ont quitté Bogotá, elles sont dans un avion qui les emmène à Miami en seulement quatre heures.

Rachel Premack/Business Insider

Source: Houston Chronicle

Après le vol de quatre heures, elles arrivent dans les installations d'UPS à l'aéroport international de Miami. Le Service des douanes et de la protection des frontières des États-Unis surveille méticuleusement les importations pour détecter la présence d'insectes ou d'espèces envahissantes.

Avec l'aimable autorisation d'UPS

Source: Houston Chronicle

Les roses sont ensuite transportées vers les installations locales d'UPS à Miami. Un entrepôt réfrigéré de la taille d'environ cinq terrains de basketball garde les fleurs fraîches.

Becca Hunnicutt/UPS

Source: UPS

Ensuite, les roses sont transportées vers l'imposante installation Worldport d'UPS à Louisville, qui peut abriter jusqu'à 125 avions en même temps.
L'installation d'environ 23 hectares est l'endroit où arrivent la plupart des marchandises UPS avant d'être triées et expédiées aux centres de tri régionaux à travers le pays.

Les Américains dépenseront environ 2 milliards de dollars en roses pour la Saint-Valentin cette année.

Andy Wong/AP

Source: NRF

Le transfert de la Colombie à l'ensemble des États-Unis est tout un périple pour la délicate rose, et témoigne de la complexité du commerce mondial.

Rachel Premack/Business Insider

Version originale : Rachel Premack/Business Insider


Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Voici dans quelles enseignes de grande distribution les prix ont le plus dérapé en février, mais elles ont parfois une bonne excuse

VIDEO: On a testé pour vous une masterclass où l'on fabrique des sucettes