Samsung accusé d'avoir menti dans ses pubs sur la résistance des Galaxy à l'eau de mer

Samsung

Samsung est poursuivi en Australie pour publicité mensongère. La Commission australienne de la concurrence et de la consommation (ACCC), un organisme de protection des consommateurs, a engagé des poursuites devant la Cour fédérale contre Samsung Electronics Australia Pty Ltd (Samsung), affirmant que la société a fait des déclarations fausses, trompeuses et mensongères dans ses publicités pour plusieurs téléphones de la gamme Galaxy. Ces publicités montraient régulièrement des personnes profitant de leurs appareils dans l'eau d'une piscine ou à la plage, alors que ce type d'utilisation peut endommager le smartphone (voir la vidéo ci-dessous). L'ACCC en aurait dénombré plus de 300, rapporte Cnet.

Rod Sims, le président de l'ACCC a déclaré dans un communiqué : "Pour l'ACCC, les publicités de Samsung avancent de manière trompeuse que les téléphones de la gamme Galaxy pourraient être utilisés dans tous types de liquide, y compris l'eau de mer et les piscines, et ne seraient pas affectées par une telle exposition à l'eau pendant la vie du téléphone". L'organisme australien vise dans sa plainte les Samsung Galaxy S10e, S10, S10 Plus, S9, S9 Plus, S8, S8 Plus, S7, S7 Edge, Note 9, Note 8, Note 7, A8, A7, et A5, fabriqués entre 2016 et 2019.

Samsung garantit l'étanchéité à la poussière et à l'eau de tous ses appareils avec une certification IP68. Mais cela ne s'applique pas à l'eau de piscine ou à l'eau de mer. L'entreprise annonce en effet sur son site — et à l'inverse de ce qui est proclamé dans les pubs — que "la certification IP68 signifie que l'appareil est totalement résistant aux effets de la poussière et à une immersion dans l'eau douce jusqu'à 1,5 mètre de profondeur pendant maximum 30 minutes". Samsung semble décidé à jouer sur les mots en utilisant également l'expression "étanchéité à l'eau" et non "imperméabilisation". Ce qui signifie que le téléphone pourrait alors ne pas être impacté par l'eau sur le moment, mais que ses composants risqueraient en revanche de subir les dégâts de l'eau a posteriori.

A lire aussi — La fragilité du Galaxy Fold pourrait être une véritable menace pour la réputation de Samsung

L'implication pour le consommateur

Les propriétaires des appareils Samsung concernés pourraient donc faire face à des mal-fonctionnements du téléphone plusieurs mois après l'immersion. Les consommateurs qui ont cru les pubs sans vérifier la notice d'utilisation courraient ainsi le risque de ne pas pouvoir bénéficier de la garantie du téléphone. C'est ce qu'affirme l'organisme australien qui assure que Samsung a rejeté des demandes de garantie.

Business Insider a constaté que des pubs similaires ont été diffusées en France : 

 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

Jetez-vous à l’eau grâce à la résistance #IP68 du #GalaxyS7edge ! #Samsung #Photo #Summer #Sea #Sun #Vacances

Une publication partagée par Samsung France (@samsungfrance) le

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

VIDEO: Ce toboggan aux Canaries vous fait glisser sous un aquarium où grouillent des dizaines de requins