Samsung

REUTERS/Kim Hong-Ji

Samsung a annoncé ce vendredi 7 avril 2017 anticiper son meilleur bénéfice d'exploitation trimestriel depuis trois ans, grâce notamment à une forte demande de ses puces mémoire.

Une annonce qui intervient alors que s'ouvre aujourd'hui à Séoul le procès du patron de Samsung, Jay Y. Lee, soupçonné d'avoir versé des pots de vins à l'ancienne présidente de Corée du Sud pour recevoir son soutien et renforcer son emprise sur Samsung.

Selon une première estimation, le bénéfice d'exploitation du géant coréen sur la période janvier-mars s'élève à 9900 milliards de wons, soit 8,21 milliards d'euros. 

Un chiffre bien supérieur aux attentes des analystes interrogés par Thomson Reuters, qui anticipaient un résultat trimestriel de 9400 milliards de wons (soit 7,79 milliards d'euros) en moyenne.

Le plus grand producteur mondial de composants bat également le consensus concernant son chiffre d'affaires, qui a augmenté de 0,4% à 50.000 milliards de wons (soit 41,46 milliards d'euros).

Lee Min-hee, analyste chez Heungkuk Securities, a déclaré à Reuters que "l'activité des semi-conducteurs a probablement largement contribué à ce bénéfice", ajoutant que les ventes de smartphones d'entrée et de milieu de gamme avait aussi permis à l'activité mobile de rester bénéficiaire, malgré les pertes liées au retrait en catastrophe des Galaxy Note 7 qui prenaient feu.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Snapchat vient de s'attaquer à une source clé des recettes publicitaires de Facebook

Voici comment l'anesthésie affecte votre corps et votre cerveau