Les actionnaires de Samsung Electronics à l'assemblée générale annuelle de la société, à Séoul en Corée du Sud, le 20 mars 2019. REUTERS/Kim Hong-Ji/Pool

Mauvaise nouvelle pour les actionnaires de Samsung, le géant coréen de l'électronique a lancé mardi 26 mars un avertissement sur ses résultats. Il anticipe un bénéfice inférieur aux prévisions du consensus des analystes financiers au premier trimestre de l'année, en raison du ralentissement de la demande en écrans et de la baisse des prix des puces mémoires, rapporte Reuters. "La société s'attend à ce que l'ampleur de la baisse des prix des principaux composants de puces mémoires soit plus importante que prévu", a précisé Samsung dans un document réglementaire.

C'est la première fois que le numéro un mondial de l'électronique fait un commentaire officiel sur ses perspectives avant la publication de ses résultats, qui doivent être dévoilés la semaine prochaine. Samsung Electronics avait déjà prévenu il y a une semaine que l'affaiblissement de la croissance mondiale et de la demande en puces, son activité principale, aurait des conséquences pour le groupe.

La révision à la baisse des résultats de Samsung est notamment liée au ralentissement de la vente de smartphones, à commencer par les iPhones d'Apple. La marque à la pomme, dont Samsung est l'un des fournisseurs, a subi une chute de 15% de ses ventes au premier trimestre de son exercice décalé et enregistré ainsi sa pire période des fêtes depuis une décennie.

Les puces mémoires de Samsung équipent notamment les mobiles et les serveurs des entreprises. Les prix des puces DRAM (mémoire vive dynamique) ont plongé de plus de 20% en moyenne au premier trimestre, selon DRAMeXchange, une branche du cabinet d'études Trend Force citée par Reuters. 

Selon Refinitiv SmartEstimate, le marché anticipe pour Samsung Electronics un bénéfice d'exploitation de 7 200 milliards de wons, soit 5,6 milliards d'euros, de janvier à mars. Il serait ainsi moitié moins élevé que les 15 600 milliards de wons (12,2 milliards d'euros) atteints lors du premier trimestre 2018. Le chiffre d'affaires est aussi prévu en baisse, à 53 700 wons (41,8 milliards d'euros), contre 60 600 milliards (47,2 milliards d'euros) un an auparavant. 

La ralentissement de la Chine, ainsi que les tensions commerciales entre la deuxième économie mondiale et les Etats-Unis, risquent également de pénaliser les fabricants mondiaux de produits électroniques. Samsung table toutefois sur une éclaircie au second semestre, anticipant un relèvement des puces mémoires dans la deuxième partie de l'année. 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Cette application fait disparaître le trou de la caméra de votre Galaxy S10 grâce à des fonds d'écran

VIDEO: Voici ce qui arrive quand un noctambule a le même rythme qu'une personne du matin