• L'île la plus au nord du Japon, Hokkaido, a été frappée par un séisme de magnitude 6,7 sur l'échelle de Richter la semaine dernière.
  • Les autorités japonaises ont remis à jour le bilan humain, qui s'est alourdi: au moins, 44 morts et plus de 660 blessés. 
  • Le séisme a par ailleurs paralysé les activités du constructeur automobile Toyota sur l'île. Une reprise est prévue pour demain, mardi 11 septembre 2018.

Le séisme de magnitude 6,7 sur l'échelle de Richter qui a frappé l'île de Hokkaido au Japon la semaine dernière a provoqué la mort de 44 personnes et a fait plus de 660 blessés.

Les autorités japonaises ont fait part de ce bilan humain qui s'est alourdi ce lundi 10 septembre 2018. Plus de 2500 personnes sont par ailleurs toujours dans des centres d'évacuation. 

Le séisme avait temporairement paralysé la région, en coupant notamment l'électricité sur l'île qui fait la taille de l'Autriche. Les trafics aérien et ferroviaire avaient également été suspendus. 

Le ministre du commerce japonais Hiroshige Seko a demandé ce lundi aux entreprises de l'île et à ses 5,3 millions d'habitants de réduire d'environ 20% leur consommation d'électricité afin d'éviter les pannes de courant. 

Le violent séisme avait aussi obligé le constructeur automobile Toyota à suspendre ses activités de production dans 16 usines.

Le constructeur automobile a annoncé un début de reprise de ses activités dans la plupart de ses usines à partir de demain, mardi 11 septembre 2018, puis une reprise totale dès jeudi. 

La semaine dernière, le Japon a aussi été frappé par un typhon —  le plus violent depuis 25 ans — sur l'île de Shikoku, située au sud-ouest de l'archipel. Cet événement avait aussi amené Toyota à fermer certaines de ses usines. 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Nintendo vient d'annuler une annonce importante à cause du puissant séisme qui a frappé le Japon

VIDEO: Voici 5 mauvaises habitudes à proscrire au réveil