Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Selon Elon Musk, la Seconde Guerre mondiale est 'insignifiante' à côté des problèmes de logistique de Tesla

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte


Le PDG de Tesla a comparé les problèmes de production de son entreprise au plus grand conflit armé de l'histoire moderne. © ODD ANDERSEN/AFP via Getty Images

Tesla a vendu près de 500 000 voitures électriques l'année dernière et affirme être en bonne voie pour en livrer plus de 750 000 en 2021 — mais Elon Musk a déclaré que l'entreprise avait dû traverser "l'enfer" pour arriver à ce niveau de production. Lundi, le PDG a déclaré que s'attaquer aux problèmes de production et aux contraintes d'approvisionnement de Tesla présentait un "problème logistique qui faisait paraître la Seconde Guerre mondiale insignifiante."

"Je ne plaisante pas. L'échelle est insensée", a déclaré Elon Musk aux investisseurs lors d'une conférence téléphonique après la publication des résultats du premier trimestre de Tesla. "Nous parlons de millions de voitures, d'une chaîne d'approvisionnement mondiale massive, de 50 pays, de dizaines de régimes réglementaires."

À lire aussi — Elon Musk se moque dans un tweet de Blue Origin, la société de Jeff Bezos

La Seconde Guerre mondiale a impliqué la majorité des pays du monde et a vu les grandes puissances industrielles jeter pratiquement tout leur pouvoir économique derrière l'effort de guerre.

Un besoin urgent de moquette

Réitérant une remarque qu'il a faite à plusieurs reprises, Elon Musk a déclaré que la principale réussite de Tesla n'était pas de développer une voiture électrique, mais plutôt de devenir la première nouvelle entreprise automobile américaine à atteindre la production en série sans faire faillite. "Moi-même et de nombreux autres employés de Tesla avons fait plusieurs ruptures d'anévrismes pour y parvenir", a déclaré Elon Musk.

Pour illustrer son point de vue selon lequel les petits contretemps et les retards peuvent bouleverser toute la production, l'homme d'affaires a déclaré qu'à un moment donné, Tesla avait dû arrêter la construction de la Model S en raison d'un manque de moquette dans le coffre et qu'une autre fois, l'entreprise avait dû faire une razzia dans les magasins d'électronique de la région de San Francisco pour trouver des câbles USB.

"Pendant quelques jours, personne ne pouvait acheter un câble USB dans la baie de San Francisco parce que nous les avions littéralement tous achetés pour les mettre dans les voitures", a déclaré Elon Musk. "Il y a des centaines d'histoires comme celle-là".

Lundi, Tesla a annoncé des bénéfices trimestriels qui ont battu les estimations de Wall Street, bien que ses bénéfices records proviennent de la vente de bitcoins et de crédits réglementaires environnementaux, plutôt que d'automobiles.

Version originale : Tim Levin/Insider

À lire aussi — Tesla annonce un bénéfice de 101M$ en bitcoins suite à son investissement massif dans la cryptomonnaie

Découvrir plus d'articles sur :