Un établissement financier sur cinq envisage le trading des crypto-monnaies

Un homme debout devant une publicité de cryptomonnaie, à Tokyo, le 30 mars 2018 . REUTERS/Toru Hanai

  • Selon une étude de Thomson Reuters: 20% des 400 établissements financiers interrogés envisagent de se lancer dans le marché des crypto-monnaies d'ici un an.
  • Le marché des crypto-monnaies est délaissé par la finance traditionnelle mais l'intérêt est grandissant et il pourrait soutenir la croissance des prix.
  • Goldman Sachs a récemment embauché son premier spécialiste des crypto-monnaies et envisage d'ouvrir un service de trading.
  • Vous pouvez suivre l'évolution des prix des crypto-monnaies sur Markets Insider.

Une cinquantaine d'établissements financiers envisagent de se lancer dans le trading des crypto-monnaies dans l'année, selon un sondage de Thomson Reuters.  

Un sondage sur 400 clients a révélé qu'un sur cinq envisage de se lancer dans la crypto, et une majorité envisage d'entrer sur ce marché dans les six mois à venir.

L'intérêt pour les crypto-monnaies a surgi dans la seconde moitié de 2017, lorsque le prix du bitcoin a grimpé. L'intérêt général a culminé lors du lancement des bitcoins en décembre par la CME et la CBOE. Mais les crypto-monnaies ont peu été échangées et l'intérêt institutionnel reste moindre.

Selon la fintech de recherche Autonomous Next, il y a 200 fonds spéculatifs spécialisés sur la crypto-monnaie dans le monde, mais leurs actifs cumulés ne représentent pas plus de 5 milliards de dollars.

Neill Penney, co-directeur du trading chez Thomson Reuters, a dit: "Les crypto-monnaies représentent toujours une relativement petite partie du marché des capitaux, mais le sondage indique clairement que ce segment délaissé est en train d'entrer dans l'industrie financière traditionnelle. C'est un changement majeur par rapport à l'année dernière".

Le marché des crypto-monnaies stagne depuis le début de l'année, chutant de 800 milliards de dollars en valeur en décembre à environ 400 milliards de dollars ce lundi. De nombreux "crypto-taureaux" estiment qu'un afflux d'argent institutionnel serait susceptible d'aider le marché à se redresser.

Bill Barhydt, le DG d'Abra, la startup de crypto-monnaie soutenue par American Express, a dit à Business Insider le mois dernier: "J'ai parlé à des fonds spéculatifs, à des particuliers fortunés, et même aux spéculateurs des matières premières. Ils suivent les aléas des marchés de crypto-monnaies et ils y voient une grande opportunité. Quand cela va arriver, l'enfer va se déchainer". 

Lundi, Goldman Sachs aurait embauché son premier employé exclusivement dédié aux monnaies numériques alors que Wall Street veut ouvrir un service spécialisé dans la négociation du bitcoin.

Version originale : Oscar Williams-Grut / Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Cette startup lance une tirelire de crypto-monnaies pour les enfants — et cela pourrait leur apprendre à résister aux futures paniques des marchés

VIDEO: Une petite astuce a permis à cette athlète de courir plus vite instantanément — la voici