Selon Tim Cook, la 5G n'en est qu'à ses débuts, même si Samsung ou Huawei vendent déjà des smartphones compatibles

Tim Cook, le PDG d'Apple. Getty

Des grands acteurs comme Samsung, Huawei et Motorola vendent déjà des smartphones compatibles 5G, mais le PDG d'Apple, Tim Cook, estime que le réseau sans fil de nouvelle génération n'en est encore à ses débuts. Il a d'ailleurs évacué toute question sur un éventuel iPhone 5G à venir. "En ce qui concerne la 5G, nous en sommes aux premières étapes de son déploiement à l'échelle mondiale", a déclaré Tim Cook en réponse à une question d'un analyste sur les plans potentiels d'Apple pour apporter la connectivité 5G aux futurs iPhone.

Les commentaires du successeur de Steve Jobs, lors de la publication des résultats du premier trimestre de la société, surviennent alors que plusieurs rumeurs indiquent qu'Apple développerait des iPhones 5G pour un lancement prévu en septembre, comme l'indiquent Bloomberg et l'analyste Ming-Chi Kuo de TF International Securities. Cependant, Tim Cook a refusé de commenter les projets de la société pour la 5G, sauf pour insinuer que la lenteur du déploiement de cette technologie aux États-Unis pourrait être une source d'inquiétude pour Apple. "Je pense qu'il est important, lorsque vous pensez à la 5G, de regarder les différents calendriers de déploiement dans le monde", a-t-il déclaré. "Certains d'entre eux sont très différents de ce que vous pourriez voir ici. C'est très important".

À lire aussi — Voici pourquoi la 5G risque d'accroître l'impact du numérique sur l'environnement

La 5G fait parler d'elle depuis des années, mais en 2019 de nombreux fabricants de smartphones et opérateurs de téléphonie mobile ont commencé à mettre en œuvre cette technologie à plus grande échelle. Le smartphone phare de Samsung, le Galaxy S10, est par exemple disponible dans une variante 5G. Les fabricants de téléphones Android comme OnePlus, Motorola et LG vendent également des appareils compatibles 5G.

Apple a dévoilé des résultats records, mardi 28 janvier, lors de son rapport portant sur le premier trimestre. Les ventes d'iPhone et des produits connectés d'Apple pour les fêtes de fin d'année ont entraîné une augmentation de 9 % du chiffre d'affaires. Les recettes issues de l'iPhone ont également repris leur croissance après quatre trimestres consécutifs de baisse d'une année sur l'autre, en grande partie grâce à la gamme iPhone 11. 

Version originale : Lisa Eadicicco/Business Insider US

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Apple estime que les chargeurs universels voulus par l'UE 'étouffent l'innovation'

VIDEO: L'Airbus du futur dispose d'un spa et d'une salle de sport, mais manque de fenêtres