'Je n'embaucherai jamais quelqu'un comme vous': Sheryl Sandberg a été brutalement rejetée quand elle a essayé de percer dans la tech

Sheryl Sandberg, COO de Facebook, à Station F, à Paris, le 17 janvier 2017. REUTERS/Philippe Wojazer

  • Sheryl Sandberg a travaillé pour le Secrétariat du Trésor des États-Unis avant de s'installer dans le secteur de la technologie.
  • Elle a eu du mal à trouver un travail au début.
  • "Je n'embaucherai jamais quelqu'un comme vous", s'est entendu dire Sandberg en entretien.

Sheryl Sandberg, la directrice opérationnelle de Facebook et fondatrice de leanin.org, n'a pas toujours été une star de la tech.

Avant son déménagement dans la Silicon Valley, elle a travaillé comme directrice de cabinet du secrétaire au Trésor Larry Summers jusqu'en 2001, quand George W. Bush a pris la présidence. C'est à ce moment-là que Sandberg a cherché à changer de carrière en se tournant vers le secteur privé et l'industrie de la technologie.

Mais c'était plus facile à dire qu'à faire, a-t-elle expliqué lors d'un épisode du podcast "When to Jump".

"Il y avait beaucoup de refus, et une certaine nervosité", a déclaré Sandberg à l'animateur du podcast Mike Lewis. "Aurais-je un jour un poste dans cette industrie?", se rappelle-t-elle avoir pensé.

Sandberg a commencé à passer des entretiens dans la Silicon Valley en 2001, mais elle a eu du mal à décrocher un emploi. Son point culminant fut quand le DG d'une entreprise tech lui a opposé un refus en plein milieu de l'entretien:

"Le DG m'a dit: 'Je n'embaucherai jamais quelqu'un comme vous'. Et j'ai alors dit: 'Alors, pourquoi avez-vous accepté cet entretien?' Et la personne a répondu: 'parce qu'un membre du conseil d'administration me l'a demandé.' "

Il a fallu 10 mois à Sandberg, mais elle n'a pas baissé les bras et n'est pas retournée dans le service public, où elle aurait eu plus de facilité à trouver un poste. Finalement, elle a eu une offre chez Google.

En rejoignant Google, elle a fait un pas en arrière en comparaison avec son travail en tant que directrice de cabinet. Elle est passée d'un travail avec une équipe de dizaines de milliers de personnes au sein du Trésor américain à une équipe de quatre personnes chez Google.

Mais aujourd'hui, elle est heureuse d'avoir accepté un poste qui semblait la faire revenir en arrière. Être prêt à prendre du recul pour aller de l'avant "fera une énorme différence", a déclaré Sandberg.

Ecoutez l'intégralité de l'interview ici.

Version originale: Abby Jackson/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Sheryl Sandberg dit que le campus pour startups de Xavier Niel a des points communs avec le siège de Facebook en Californie

VIDEO: Une chercheuse spécialiste du sport déconseille l'exercice le plus répandu pour travailler ses abdos