Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Singapore Airlines devrait proposer des 'vols vers nulle part' qui décollent et atterrissent au même aéroport


© Edgar Su/Reuters

Singapore Airlines prévoirait de proposer des vols qui partent et arrivent au même endroit. À partir de fin octobre, la compagnie aérienne aurait l'intention de commercialiser ces "vols de trois heures vers nulle part", rapporte Strait Times. Ils devraient décoller et atterrir à l'aéroport Changi de Singapour. Singapore Airlines n'a pas encore fait d'annonce officielle à ce sujet.

Les vols pourraient inclure des séjours dans les hôtels de Singapour, des "bons d'achat et des balades en limousine", selon Stefan Wood, directeur de Singapore Air Charter. Selon le Strait Times, Singapore Airlines a envisagé un partenariat avec le Singapore Tourism Board, afin de permettre aux clients de payer ce voyage avec des crédits touristiques du gouvernement.

Ce ne serait pas le premier transporteur aérien à proposer des vols qui décollent et arrivent exactement au même endroit. De novembre à février 2021, la compagnie australienne Qantas prévoit de proposer sept vols touristiques de 12 heures au dessus de l'Antarctique. Deux vols seront effectués au départ de Melbourne et de Sydney, tandis que trois autres décolleront respectivement de Brisbane, Perth et Adélaïde.

"La SIA [Singapore Airlines] envisage plusieurs initiatives qui nous permettraient de continuer à impliquer à la fois nos clients et le public", a déclaré un porte-parole de Singapore Airlines au Strait Times. "Nous ferons une annonce en temps voulu si nous concrétisons ces plans."

Cette annonce survient alors que Singapore Airlines, comme l'ensemble du secteur aérien, a vu la demande diminuer en raison de la pandémie de coronavirus. L'Association internationale du transport aérien (Iata) a déclaré dans un communiqué que "c'est la plus grande crise que le secteur ait jamais connue", et prévoit que compagnies aériennes qu'elle représente dans le monde, près de 290, perdront 314 milliards de dollars (265 milliards d'euros) rien que cette année.

Singapore Airlines, par exemple, a annoncé jeudi qu'elle allait licencier environ 4 300 travailleurs dans un communiqué de presse. La compagnie a également prévu de fonctionner avec moins de 50 % de sa capacité normale jusqu'à la fin de son exercice financier. "Les prochaines semaines seront parmi les plus difficiles de l'histoire du groupe SIA, car certains de nos amis et collègues quitteront la compagnie", a déclaré le DG Goh Choon Phong. "Ce n'est pas le reflet des forces et des capacités de ceux qui seront touchés, mais le résultat d'une crise mondiale sans précédent qui a englouti l'industrie aérienne".

Les passagers potentiels ont déjà exprimé un réel intérêt pour le projet de Singapore Airline. Singapore Air Charter a récemment interrogé 308 personnes, et 75% d'entre elles ont indiqué qu'elles seraient prêtes à acheter des billets pour un "vol vers nulle part".

Version originale : Evan Sully/Business Insider

A lire aussi — Les 7 secteurs qui ont détruit le plus d'emplois au 2e trimestre 2020

Découvrir plus d'articles sur :