woman thinking

Si vous pensez que vous êtes nul, c'est probablement que vous faites bien les choses. Strelka Institute for Media, Architecture and Design/Flickr

  • Diriger d'autres personnes n'est pas toujours facile.
  • Mais il y a des signes subtils qui montrent que vous êtes un chef exceptionnel.
  • Ce qui compte, c'est votre écoute, votre empathie et votre confiance.

Ce n'est pas toujours facile d'être aux commandes.

Diriger les autres s'accompagne de beaucoup de pression. Et lorsque vous êtes en position de management, ce n'est pas toujours facile de savoir si vous faites bien les choses.

Avez-vous trouvé le bon équilibre entre imposer le respect et rester accessible? Vos employés réagissent-ils bien à votre style de leadership? Est-ce que certaines de vos actions génèrent du ressentiment dans le bureau?

Être un bon patron est crucial pour votre organisation — un tiers des employés interrogés lors d'un sondage révélaient qu'ils quitteraient leur poste à cause d'un mauvais chef, a rapporté Business Insider.

Mais vous ne pouvez pas vraiment vous promener dans le bureau en suppliant les gens de vous dire comment vous allez. Il vaut mieux organiser des sondages sur la satisfaction des employés et solliciter les commentaires de vos subordonnés directs.

Vous pouvez également regarder ces autres signes, plus subtils, que vous assurez en tant que chef:

Vous n'avez pas de chouchous

Avoir des favoris est le meilleur moyen de torpiller le moral du bureau. Si vous montrez clairement qu'une certaine personne est la prunelle de vos yeux quoiqu'il arrive cela encouragera simplement vos autres employés à renoncer à essayer de vous impressionner.

Vous traitez vos employés comme des êtres humains

Malheureusement, certains patrons semblent penser que proférer des jurons et abuser des gens est une technique de motivation efficace. Dans la plupart des cas, ce n'est tout simplement pas vrai. Si vous appréciez vos employés en tant qu'êtres humains, alors vous êtes déjà très au-dessus de beaucoup de dirigeants.

Vous êtes prête à tester de nouvelles choses

Les bons patrons adoptent certaines méthodes parce qu'elles sont la meilleure façon de faire les choses — pas parce qu'ils ont pris certaines habitudes. Les meilleurs managers donnent à leurs employés une petite marge de manœuvre pour expérimenter et innover.

Vous demandez à chacun d'assumer ses responsabilités...

Entretenir la responsabilité de chacun est un élément important du moral au bureau et encourage les employés à agir avec intégrité, ce qui crée une excellente culture d'entreprise.

...y compris vous-même

Les bons patrons ne choisissent pas un bouc émissaire ou justifient les erreurs. En fait, les managers expérimentés admettent quand ils échouent afin de créer un milieu de travail qui est un environnement sûr pour l'expérimentation.

Vous offrez du soutien

Un bon chef devrait établir une relation de confiance avec leurs employés en fournissant une quantité raisonnable de soutien et d'orientation. De toute évidence, vous n'avez pas besoin de tenir la main de tout le monde, mais jeter les gens à l'eau où ils n'ont pas pied n'est pas idéal non plus.

Vous retirez les obstacles

Les mauvais patrons créent des barrages qui compliquent la tâche des gens pour réussir et faire leur travail. Un bon manager devrait travailler activement pour faciliter la vie de leurs employés.

Vous êtes un bon coach

You're a good coach

Wesley Hitt/Getty Images

Un entraîneur ne se contente pas de rester sur le banc de touche en se tournant les pouces. Il ne court pas non plus sur le terrain pour jouer, à moins d'être un papa flippant qui prend trop au sérieux la ligue amateur de ses enfants.

Les bons patrons sont comme de bons entraîneurs: ils commandent le respect et apportent le bon mélange d'éloges et de critiques constructives pour faire ressortir le meilleur de leurs employés.

Vous vous expliquez

Les bons managers ne s'attendent pas à ce que tout le monde lise dans leurs pensées. Ils exposent une vision claire et fournissent à leur équipe les connaissances et les outils pour y parvenir.

Vous tenez à faire progresser vos employés

You care about challenging your employees
Sebastiaan ter Burg/Flickr

Les employés qui s'ennuient sont des employés malheureux. Les meilleurs patrons s'enquièrent auprès de leurs travailleurs pour veiller à ce qu'ils soient mis au défi.

Vous parlez à vos employés

You check in with your employees
Strelka Institute for Media, Architecture and Design/flickr

Vous ne déboulez pas pour harceler les gens comme Bill Lumbergh dans "Office Space". Vous prenez  le temps de parler de manière ingénue avec vos employés — et non à vos employés — pour connaître leurs objectifs et leurs inquiétudes.

Les rêves et objectifs de vos employés comptent pour vous

Les meilleurs patrons sont investis dans leurs employés. Cela signifie qu'ils sont activement concernés par les objectifs professionnels et les aspirations de leurs salariés.

Vous n'êtes pas sympa pour le plaisir d'être sympa

Être un chef trop gentil peut être plutôt cruel, comme le souligne Betty Liu dans un billet sur LinkedIn. Les patrons faussement sympas accumulent des éloges immérités, puis retirent le tapis de sous les pieds de leurs employés plus tard.

Alors ne soyez pas sympa parce que vous n'aimez pas les conflits. Soyez authentique et réel avec vos travailleurs. Vous allez leur rendre service.

Vous savez écouter

C'est la raison pour laquelle les personnes introverties font de bons chefs.

Beaucoup de gens ont eu un patron qui adorait parler. Plus rare — et infiniment plus apprécié — sont ces patrons qui savent écouter attentivement. Une bonne capacité d'écoute montre à vos employés que vous considérez sérieusement leurs opinions et leurs besoins.

Vous adaptez votre approche

You tailor your approach

gpointstudio/Shutterstock

Différents employés ont besoin de choses différentes. Le modèle de la "taille unique" ne suffit pas au travail. Les meilleurs patrons sont flexibles. Cela leur permet de remplir toutes sortes de rôles afin de mieux répondre aux besoins de leurs travailleurs.

Vous exigez l'effort, pas la perfection

Les grands leaders exigent de — et inspirent — leurs employés de travailler durement. Ils donnent l'exemple et donnent aux employés les outils dont ils ont besoin pour réussir grâce à un travail acharné.

Les patrons trop rigides sont simplement irréalistes. Les gens font des fautes. Ça arrive. Si vous punissez de petits échecs, vous étoufferez simplement l'innovation, l'expérimentation et la proactivité dans votre bureau.

Parfois vous vous soupçonnez d'être un chef affreux

You suspect you're an awful leader sometimes

WAYHOME studio/Shutterstock

Quand Business Insider a interrogé l'auteur Simon Sinek sur le leadership, il a expliqué que les individus qui pensent qu'ils sont de bons leaders, sont souvent, en réalité, de très mauvais dirigeants.

Les bons chefs reconnaissent que l'autorité et le rang ne présagent en rien de leurs capacités de leadership. Par conséquent, ils travaillent constamment pour s'améliorer. Ces patrons de qualité peuvent même parfois avoir l'impression de ne pas être à leur place. 

Cependant, le simple fait de reconnaître leur propres imperfections les rend supérieur aux nombreux managers qui manquent absolument de conscience d'eux-même. 

Version originale: Aine Cain/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Voici pourquoi un bon manager vous ignore

VIDEO: Tout le monde attend la sortie du prochain iPhone avec impatience — voici à quoi il pourrait ressembler