Snapchat a toujours un avantage clé sur Instagram, mais cela pourrait bientôt changer

Evan Spiegel, PDG de Snapchat lors du gala de remise de prix Berggruen à la librairie publique de New York le 14 décembre 2017. RW/MediaPunch/IPX

De nouvelles données publiées par la société de services financiers Cowen, avant la parution du rapport sur les résultats du deuxième trimestre de Snapchat ce mardi, indiquent que les utilisateurs continuent d'affluer vers Snapchat pour sa messagerie, ce qu'Instagram a jusqu'à présent échoué à recréer. Mais, comme Facebook se penche fortement sur la messagerie privée dans le cadre de son "pivot vers la vie privée", cela pourrait bientôt changer. Cowen mène un sondage régulier auprès des internautes américains pour suivre les tendances de l'utilisation des applications et du web, et une question a été posée aux quelque 2 500 répondants au sujet de leurs principaux "cas d'utilisation" pour diverses applications majeures - dont Facebook, Instagram, Snapchat et Twitter.

Le cas d'utilisation le plus fréquent de Snapchat était le visionnage de photos, avec 64 % des répondants. Instagram explose néanmoins les scores : 78 % des répondants ont choisi cette option. Cependant, là où Snapchat a l'avantage sur Instagram, c'est sur le "partage de contenu de personne à personne" : 46 % des utilisateurs l'ont choisi comme cas d'utilisation principal, contre seulement 33 % pour Instagram.

Cowen

Ce point est important car il illustre que malgré le succès d'Instagram dans le clonage de la fonctionnalité Stories de Snapchat (ce qui a considérablement ralenti la croissance de cette dernière), Instagram n'a pas réussi à reproduire certains éléments essentiels du produit Snapchat, qui restent partie intégrante de l'application.

Avec sa messagerie, Instagram pourrait récupérer des utilisateurs de Snapchat

Toutefois, cela pourrait encore changer. Facebook a été ébranlé par deux années de scandales, et promet maintenant un "pivot vers la confidentialité", qui consistera notamment à rendre inter-opérables ses différentes applications de messagerie, permettant aux utilisateurs de Messenger, WhatsApp et Instagram de s'envoyer des messages sans quitter leurs applications respectives, tout en ajoutant un chiffrement de bout en bout pour protéger les communications.

A lire aussi —  Facebook et Instagram sont plus souvent en panne que Snapchat ou Twitter

Ce regain d'intérêt pour la messagerie pourrait bien stimuler l'adoption de la messagerie d'Instagram comme principal cas d'utilisation de l'application de partage de photos - et fragiliser une des principales caractéristiques qui a permis à Snapchat d'en faire un des principaux points forts de l'application. Les données de Cowen illustrent également comment l'adoption des Stories par Instagram a activement sapé leur utilisation sur Snapchat dans le processus ; une tendance similaire pourrait se produire pour la messagerie dans les mois qui viennent.

Cowen

Version originale : Business Insider Prime / Rob Price

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Pourquoi l'appli FaceApp pourrait discrètement aspirer vos données personnelles

VIDEO: Ces poupées faites en silicone ressemblent à de vrais bébés — c'est effrayant